Après Annabelle Lascar (demi-fond) lundi, trois autres athlètes, nommément le sprinter Fabrice Coiffic, Prisca Manikion (fond) et Bernadette Ravina (javelot), l’ont rejoint hier soir en France afin d’activer leur préparation en vue des Jeux de la Francophonie prévus du 6 au 15 septembre à Nice. Ils devront être en action dès dimanche lors du 1er tour des championnats interclubs à Nancy.
C’est à l’invitation du nouveau club français connu comme le Groupe Athlétique Mirecurcien, situé à Epinal du côté de Nancy, que les athlètes mauriciens ont effectué le déplacement. Si Annabelle Lascar et Fabrice Coiffic ont prévu de rester plus longtemps en France, les deux autres devraient rentrer après leur participation au second tour des interclubs prévus le 20 mai, à Nancy toujours. Leur séjour qui est entièrement aux frais du club français leur offre surtout la possibilité de bénéficier gratuitement d’un suivi médical des plus appropriés, alors que la saison estivale avec tous ses meetings débute en ce mois de mai en France et en Europe.     
Pour Fabrice Coiffic, il s’agit de profiter pleinement de l’aubaine, d’autant qu’il n’est qu’à 0”01 des minima du 100 m de Nice. « C’est Nice qui motive personnellement mon départ. C’est mieux pour moi d’être en France où les compétitions et les meetings vont s’enchaîner que de rester à Maurice. D’ici à fin mai, je crois que je devrais me qualifier. Ensuite, il me restera les meetings pour enchaîner un maximum de courses dans les jambes », confie-il assez confiant.    
Fabrice Coiffic est content de retrouver la forme au bon moment. Fréquemment blessé depuis l’année dernière, il a d’abord fait face à un problème « récurrent » au tendon survenu avant les JO de Londres (août), puis a dû soigner une blessure au dos en décembre avant de subir « une déchirure au mollet fin mars. » Et ce n’est qu’environ deux semaines avant le récent meeting international de Maurice (18 avril), avoue-t-il, qu’il a repris la piste. Il termina 3e du 100 m en 10”55 (minima Nice : 10”54) et 5e du 200 m en 21”41 (minima : 21”24). « Les sensations étaient un peu pénibles. Mais je devrais logiquement réaliser les minima sans problème. J’ai assez perdu du temps à cause de ces blessures. »
Quoi qu’il en soit, Fabrice Coiffic et possiblement Annabelle Lascar devraient être en tournée de compétitions pendant un mois et demi, selon les arrangements que le sprinter a conclus avec le club français. Il prévoit de concourir à « une dizaine de meetings », le premier étant prévu le 12 mai au 100 m à Montgeron, puis le 23 mai à Elite Forbach.
De son côté, Bernadette Ravina, bien que n’étant pas concernée par les Jeux de la Francophonie de Nice, profitera des interclubs pour se « préparer en vue des Jeux des îles 2015 (Réunion) et surtout des Jeux du Commonwealth 2014 prévus à Glasgow en Ecosse. »