Un mois de février assez chargé pour les demi-fondeurs qui doivent concilier la piste au cross-country. Le 13 février, soit deux jours avant la deuxième manche de la ligue de cross à Candos, plusieurs d’entre eux s’étaient alignés au départ d’un 5 000 m au stade de Réduit. Parmi, le leader incontesté, Mohammad Dookun, qui s’imposa en 15’17″90 devant Paramasiven Sammynaden (15’39″24), dont on attend toujours la rentrée dans le cross, et Christophe Mootoosamy (15’42″80), 3e au classement seniors hommes.
Aurélie Agathin, qui joue elle aussi les premiers rôles dans le cross, a couru la même épreuve en 19’45″51, mais seule. Pour le reste, on note que les sprinters locaux et ceux du Centre international d’athlétisme de Maurice (Ciam) en ont profité pour se dégourdir les jambes sur le tour de piste. Le Lesothan Mosito Lehata (Ciam) a réalisé le chrono le plus rapide en 49″10 contre 49″45 à Julien Meunier (Ciam) et 49″74 au Seychellois Leroy Henriette (Ciam).
Au 600 m, Annabelle Lascar a été créditée de 1’34″98, devançant la Swazilandaise Phumilile Ndzinisa du Ciam (1’36″27) et Aurélie Alcindor (1’39″34). La semaine précédente, soit le 7 février au stade de Rose-Hill, Alcindor signa un prometteur 57″88 en guise de rentrée au 400 m contre 58″07 à Annabelle Lascar, qui y effectua sa rentrée de saison. Ci-dessous les résultats.