La Réunion a remporté pour la deuxième année de suite la rencontre interîles cadets qu’elle abritait samedi et dimanche à St-Denis. Elle a gagné en totalisant 134 pts contre 112 pts à la sélection mauricienne en sus de s’approprier la palme féminine, comme l’an dernier à Réduit, avec 56 pts contre 44 pts à l’équipe mauricienne. Par contre, elle a de nouveau fléchi en masculin, où les Mauriciens se sont avérés les plus forts avec 68 pts contre 56 pts.
L’écart de 34 pts prévalant entre les deux équipes féminines est affligeant. Les Réunionnaises ayant raflé 10 des 11 épreuves au programme, Emilie Agathina a offert à Maurice sa seule victoire au 100 m en 12″74 (vt +1,6 m/s). C’est en effet plus qu’une consolation… L’an dernier, Maurice avait remporté au moins trois victoires en féminin, soit au marteau, perche et triple saut. Mais cette année, les épreuves figurant au programme sont celles proposées par la Ligue réunionnaise d’athlétisme vu que l’événement se déroule à l’île soeur. Les trois épreuves n’ont pas été inscrites au programme de même que le 200 m, le 800 m et le lancer du disque.
Par contre, tout s’est joué au couteau dans les épreuves masculines où, Maurice a enregistré en fin de compte sept victoires contre quatre au pays hôte en sus de quelques places d’accessits qui ont pesé de tout leur poids au décompte final. Victorieux du 100 m, Jean-Daniel Lozereau signa un nouveau record national cadet avec un chrono de 10″67. Au 110 m haies, Pascal Désiré s’est imposé en 14″17 pour réaliser son temps le plus rapide.
La sélection mauricienne était dirigée par la secrétaire de l’AMA, Nathalie Narain, et accompagnée de Gilliane Edwards, ainsi que Giovanni Lindor et Brigitte Écumoire (entraîneurs).