La sélection mauricienne minimes est rentrée bredouille de l’île soeur. Après deux années de domination, elle s’est inclinée tant chez les garçons que chez les filles lors de la rencontre interîles qui l’opposait samedi dans la compétition de pentathlon à son homologue réunionnais au stade Marc Nasseau de Ste Clothilde à St Denis. La Réunion s’est en effet imposée avec un total de 26 531 pts contre 23 518 pts à son invité.
L’équipe mauricienne a été dominée dans la plupart des épreuves qui étaient à l’affiche. Elle est tombée sur une équipe réunionnaise qui lui était supérieure et surtout gonflée à bloc à se surpasser pour gagner, comme l’a fait valoir Jean-Louis Lebon, Conseiller technique sportif (CTS) de la Ligue régionale d’athlétisme. « Les deux dernières éditions avaient vu l’île soeur l’emporter. Cette fois, nos jeunes se sont surpassés pour gagner », confie-t-il au JIR.
La Réunion a fait la différence grâce notamment à ses individualités, à l’inverse de Maurice qui a dû se contenter de quatre victoires aux 1 000 m, hauteur et javelot filles et au 1 000 m garçons par l’entremise d’Anne-Laure Minerve, Marie Machel Février, Jerusha Ramasawmy et Oriano Augustin respectivement. « Nous avons composé avec les moyens du bord pour faire face à une équipe adverse plus affûtée », a d’ailleurs reconnu le responsable de la délégation mauricienne, Dev Dabeea.