Les présélectionnés lors d'une séance d'échauffement au stade Camp du Roi

Rodrigues et ses conditions plaisent décidément à l’Association mauricienne d’Athlétisme (AMA). C’est le cas de le mentionner, après que cette fédération ait choisi, pour la troisième fois, d’organiser un camp d’entraînement dans l’île, en étroite collaboration avec le comité régional et la Commission de la Jeunesse et des Sports. Ainsi depuis lundi, les présélectionnés mauriciens, y compris ceux de Rodrigues, ont entamé une préparation intense au stade Camp du Roi, à Port-Mathurin, et qui prendra fin ce jeudi. À noter que les présélectionnés et entraîneurs, incluant ceux de Rodrigues, sont logés à Coco Villa à Anse-aux-Anglais et ce, à la satisfaction des organisateurs.

Selon l’entraîneur rodriguais, Daniel André, la première semaine de préparation s’est très bien passée. « Nous n’avons pas à nous plaindre au niveau de la préparation des athlètes. Tout le monde y met du sien et ce qui nous réjouit le plus, c’est le travail d’équipe. On travaille tous selon un seul et même programme. Les conditions sont bonnes dans l’île et les présélectionnés prennent beaucoup de plaisir à s’entraîner. Ils sont sérieux et déterminés et je trouve que c’est de très bon augure en marge des JIOI », déclare-t-il. Daniel André n’a pas manqué de mentionner le dynamisme de groupe, développé au cours de cette première semaine de travail.

Le responsable de la commission technique national et entraîneur responsable de lancers, Joël Sévère, a lui, rejoint le groupe hier, laissant ainsi le soin à Daniel André de prendre en main la préparation. « J’ai eu de très bons échos de Rodrigues et cela me fait plaisir. Tout se passe bien et j’ai aussi appris que tout le monde coopère. Je suis content d’entendre que tout se déroule selon les prévisions et ce, comme discuté précédemment entre Daniel André et moi », précise- t-il.

Consolider l’esprit d’équipe
Joël Sévère n’a pas manqué de saluer la décision de l’AMA d’opter une nouvelle fois pour Rodrigues concernant la tenue de ce camp d’entraînement de dix jours. « Rodrigues n’est pas loin et cela nous coûte moins cher de déplacer, une aussi grosse équipe. Les conditions
sont très bonnes dans l’île et nous n’avons pas eu à nous plaindre jusqu’ici », fait-il d’emblée remarquer.

Joël Sévère a rappelé avoir eu une première discussion avec son homologue Rodriguais, Daniel André, lors d’une récente formation d’entraîneur (CECS Niveau 1). « Daniel m’a épaulé en première partie (23 au 26 octobre). J’ai poursuivi (2 au 4 novembre) avant qu’il ne me rejoigne les 10 et 11 novembre pour les examens. J’ai bien apprécié sa participation et sa collaboration à cette formation », fait-il ressortir.
C’est justement pendant son séjour à Maurice que Daniel André a eu l’occasion de se pencher sur les lacunes de deux derniers camps d’entraînements, avec Joël Sévère.

« Nous avions passé en revu notre dernier stage dans l’île, en février dernier. Nous sommes revenus sur les manquements, notamment au niveau des entraînements et du transport. Je peux ainsi avancer que ce présent rassemblement se déroule dans de bien meilleures conditions », précise-t-il.

Joël Sévère avait également souhaité une meilleure coordination au niveau de la salle de musculation du stade Camp du Roi et que les séances se fassent par spécialité de groupe. « En revanche, nous sommes tombés d’accord pour que le grand échauffement se fasse ensemble, avant que chaque spécialité de groupe ne le fasse séparément. C’est ce qui a été faite et nous ne
pouvons que nous réjouir», souligne-t-il.

Idem pour ce qui est de la récupération. Il avait été, en effet, demandé aux athlètes de se montrer responsables après les entraînements et tel a été le cas, nous a indiqué Joël Sévère. Soulignons que l’objectif de ce déplacement est aussi de favoriser l’interaction entre les deux groupes d’athlètes et les entraîneurs des deux îles. « L’athlétisme local a beaucoup à gagner à travers ce genre de rassemblement », avance Joël Sévère.

Stage pour officiels techniques
Une journée de détente est même prévue aujourd’hui sur la plage de St François à l’issue de la quelle plusieurs jeux seront organisés dans le but de consolider davantage l’esprit d’équipe, plus particulièrement en marge des 10e Jeux des Iles de l’océan Indien qu’organisera le pays du 19 au 28 juillet
2019. « Nous avons d’ailleurs tenu à conserver cette journée de détente sur la plage de St François. Une journée qui revête de toute son importance et qui sera agrémentée par des jeux mis en place par l’entraîneur Moreno Spéville. Nous sommes d’ailleurs convaincus à la fédération que cette sortie fera plaisir à nos athlètes », avance Joël Sévère.

Par ailleurs, Khemraz Naiko a animé une session de formation à l’intention des officiels techniques (TOECS), lors de la semaine écoulée au stade Camp du Roi. Cette formation était financée par le comité organisateur des Jeux des Iles et a réuni une vingtaine de participants. Soulignons que le semi- marathon comptant pour les 10e JIOI de l’année prochaine, se déroulera à Rodrigues. Une première course test a eu lieu le 29 septembre dernier et une deuxième est prévue pour le 7 avril prochain.