L’athlétisme mauricien a pris du temps pour se relever après le départ de ses anciens champions, nommément les sprinteurs Stephan Buckland et Eric Milazar ou encore le sauteur Arnaud Casquette. Il n’empêche que tout a été mis en oeuvre par l’AMA (Association mauricienne d’Athlétisme) depuis quelque temps déjà, afin que cette discipline retrouve la place qui était sienne dans le paysage sportif local. D’ailleurs, un premier rassemblement réunissant la grande famille de l’athlétisme locale s’est tenu en fin de l’année dernière, à Pointe Jérôme.
L’occasion pour les principaux dirigeants de mettre en avant les projets et objectifs de la fédération pour 2013, mais également des projets futurs à l’image des Jeux olympiques de Rio 2016. D’ailleurs, lors du lancement officiel des centres d’entraînements, à Flacq, dans le passé, le secrétaire-général de l’AMA, Vivian Gungaram, avait longuement parlé de cette reconstruction avec pour objectif les Jeux de 2016 en passant bien événement par d’autres compétitions internationales.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette année, quelques compétitions phares sont présentés dans le calendrier. Au niveau continental d’abord, on retiendra la tenue des Championnats d’Afrique cadets qui est prévu du 28 au 31 mars, au Nigeria. Avant cette compétition, il y aura le cross d’Afrique australe qui est prévu pour le 24 février, alors que le championnat d’Afrique australe est lui programmé pour les 27 et 28 avril en Angola. Les Championnats d’Afrique seniors se dérouleront à la fin du mois de mai, alors que ceux réservés aux juniors auront lieu du 3 au 7 juillet au Rwanda.
Les Mondiaux en août en Russie
Sur le plan mondial, les yeux seront surtout braqués sur les VIIes Jeux de la Francophonie qui se dérouleront du 6 au 15 septembre dans la ville de Nice en France. Une compétition au cours de laquelle Maurice peut faire bonne figure surtout avec la nouvelle génération de sprinteurs, nommément Thierie Ferdinand et Jonathan Permal, lesquels sont actuellement en formation dans le centre de haut niveau de Jamaïque. Il y a également le sauteur Darren Paul qui se trouve lui en France. Ce dernier s’était même affirmé, l’année dernière, en se qualifiant pour la finale du triple saut (septième avec une performance de 14m89) aux Jeux olympiques de la jeunesse à Singapour
Hormis les Jeux de la Francophonie, l’AMA a également fait provision, dans son calendrier, pour une participation aux Championnats du monde junior, prévus du 10 au 14 juillet en Ukraine, sans oublier les Championnats du monde senior programmé pour le mois suivant, soit du 10 au 18 août, en Russie. Il faut aussi rappeler que la fédération organisera elle son traditionnel Meeting international le 20 avril au stade Germain Commarmond, à Bambous, couplé du Meeting des épreuves combinées de la CAA (Confédération africaine d’Athlétisme). Le lendemain, une délégation devrait participer au Meeting de l’île de La Réunion.
Au niveau des jeunes, on soulignera l’organisation d’une compétition de la CJSOI (Commission de la Jeunesse et des Sports de l’océan Indien), programmée pour les 10 et 11 août, à l’île de La Réunion toujours. Il ne faut pas non plus oublier la tenue des rencontres Réunion-Maurice. Cette année, les minimes se déplaceront le 11 mai à l’île soeur, alors que les cadets s’y rendront le 8 juin pour une autre rencontre.  
Au niveau national, l’AMA a prévu toute une série d’activités et le moins que l’on puisse dire, c’est que la saison a déjà démarré depuis novembre de l’année dernière. Cette année, c’est l’organisation de la Ligue de cross Vital, dont la première manche est prévue à Curepipe, le 26 courant, qui va donner le coup d’envoi. Hormis le cross-country, la fédération organisera ses différents championnats nationaux, aussi bien que le championnat Lucozade. Le championnat junior des épreuves combinées sera également au programme, cela afin de motiver les jeunes à se tourner davantage vers ce type de concours.
La fédération sera également très active au niveau régional avec son programme de Kids Athletics, mais également avec l’organisation des cross régionaux et championnat de jeunes qui seront organisés au niveau des régions. Soulignons qu’au niveau de la région océan indien, des coureurs participeront au traditionnel relais marathon de St Benoît à l’île de La Réunion.
Pour conclure, il convient de dire que l’AMA ne se contentera pas uniquement d’organiser des compétitions, mais se penchera comme toujours sur la formation de ses cadres et entraîneurs. Les stages de formation ont déjà débuté en fin de l’année dernière et le premier TOECS de Niveau 1 est prévu du 1er au 3 février. Sept autres stages de formation sont prévus au cours de cette année. Soulignons également le regroupement des athlètes présélectionnés pour les Jeux des Îles de l’océan Indien de 2015, à l’île de La Réunion. Ce stage est prévu du 2 au 6 avril, à Pointe Jérôme et à Pointe d’Esny.