Photo illustration

Les Jeux du Commonwealth à Coast Coast en Australie (4-15 avril) et les Championnats d’Afrique d’Asaba du Nigeria (1er-5 août) sont déjà bien loin derrière. Et l’Association mauricienne d’athlétisme (MAA) a déjà élaboré en deux temps son nouveau calendrier d’activités 2018-19 qui est évidemment axé sur les 10es Jeux des îles prévus du 19 au 28 juillet à Maurice. C’est ainsi que les préparatifs qui ont été amorcés depuis juillet vont s’intensifier durant les trois derniers mois de l’année avec des regroupements des spécialités et stages semi-résidentiels.

La nouvelle saison fait davantage de place à la préparation intensive sur le plan national, alors que les compétitions internationales et autres tournées effectuées chaque année à l’étranger sont maintenues en Afrique du Sud et en France notamment. Mais pour les mois d’octobre à décembre, les cinq regroupements prévus en sprint-saut-haies ont été redéployés en un stage de deux semaines prévu du 26 novembre au 6 décembre à Rodrigues. Les spécialistes des lancers poursuivent quant à eux leur préparation sur place, alors que les potentiels médaillés aux Jeux des îles, estimés à environ neuf athlètes, effectueront aussi en partie leur préparation au centre d’entraînement de haut niveau de Pretoria durant cette même période.

Par contre, les trois spécialistes de demi-fond et fond, en l’occurrence Mohammad Dookun, Samuel Vieilleuse et Yaaseen Kahaar, mettront le cap le 12 novembre sur le Kenya où ils seront en camp d’entraînement à Kapsabet jusqu’à fin février, indique le président de l’AMA, Vivian Gungaram. Le spécialiste du 10 km Christophe Mootoosamy rejoindra le trio à partir du 4 janvier. S’agissant justement de fond et de grand fond, trois courses de semi-marathon sont prévues, la première le 25 novembre à Moka, la deuxième le 7 avril dans le nord de l’île et le troisième à Rodrigues, soit quelques mois avant les JIOI. Mais la date reste à être finalisée par les coaches concernés. « Ils sont partagés entre le choix de faire courir un 15 km ou un semi-marathon. On leur laisse le soin d’en décider », nous dit le président de l’AMA.

Sur la piste, les choses se passeront autrement. Trois épreuves de préparation comptant pour les JIOI (MAA Trials) se disputeront le 29 mars, puis les 5 et 12 avril pour la mise sur pied de la sélection mauricienne au plus tard le 30 avril. Ensuite, trois autres épreuves comptant pour les MAA Series prévues les 15, 22 et 29 juin serviront à peaufiner la préparation de la sélection. Ces épreuves de préparation coïncideront en avril et mai avec la rencontre interîles minimes Réunion/Maurice (Réunion), les Championnats d’Afrique cadets et juniors à Abidjan, le Meeting international individuel et d’épreuves combinées et la rencontre interîles cadets Maurice/Réunion (Réduit).

Maurice sera aussi présente aux Mondiaux de cross-country le 30 mars au Danemark. D’autres compétitions devraient s’ajouter au calendrier de la zone australe de la Confédération africaine d’athlétisme une fois que cette même instance tiendra son l’assemblée générale élective en décembre en Afrique du Sud.