Une équipe composée de huit athlètes faisant partie du Centre international d’Athlétisme de Maurice (CIAM) se trouve à Nancy en France dans le cadre d’un stage de préparation qui durera six semaines. Ce groupe qui est accompagné de l’entraîneur responsable de sprint, nommément Stephan Buckland, comprend également trois sprinteurs mauriciens qui sont Jonathan Permal, Jean-Ian Degrâce et Julien Meunier (100m et 200m). Soulignons que deux autres athlètes de l’Association mauricienne d’Athlétisme (AMA), qui ne font pas partie du CIAM, ont aussi pris l’avion mercredi soir. Ces athlètes sont Joanilla Janvier et Thierry Ferdinand (100m et 200m), alors que Jonathan Bardottier (400m), Paramasiven Samynaden (1 500m) et Prisca Manikion (5 000m marche), quittent eux le pays ce jeudi pour rejoindre le groupe à Nancy.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que la préparation pour les 9es Jeux des Iles de l’océan Indien (1er au 9 août) à La Réunion a pris de l’ampleur avec ce nouveau déplacement. Alors qu’un groupe a eu l’occasion de disputer les interclubs à Colmar, en France, il y a deux semaines, c’est cette fois un groupe du CIAM, accompagné de certains athlètes mauriciens, qui ont mis le cap sur l’hexagone en milieu de semaine. Selon Stephan Buckland, l’objectif des athlètes du CIAM demeure les Jeux d’Afrique prévus du 18 au 31 juillet à Brazzaville en République du Congo et les Championnats du monde qui se dérouleront du 22 au 30 août, à Pékin en Chine. Les 9es JIOI, qui demeurent un objectif pour les athlètes mauriciens, se tiendront entre ces deux grands rendez-vous. « L’objectif de ce stage de six semaines pour certains est de chercher une qualification pour les Mondiaux de Pékin et pour d’autres les Jeux d’Afrique et les Jeux des Iles. Nous comptons profiter pleinement des facilités qui nous sont offertes à Nancy, afin de permettre à nos athlètes d’atteindre chacun leur objectif », a-t-il déclaré avant le départ mercredi.
Dans le groupe du CIAM, on retrouve deux éléments féminins, nommément Carol Mahachi (100m et 200m) et Phumelile Ndzinisa (400m), aussi bien que Mosito Lehata (100m et 200m), Savior Kombe (400m), Leroy Henriette (100m et 200m) et les Mauriciens Jonathan Permal, Jean-Ian Degrâce et Julien Meunier. Avec les autres athlètes mauriciens, Stephan Buckland a indiqué que le groupe aura l’occasion de participer à plusieurs compétitions lors de ce séjour en France. « L’idée d’abord est de poursuivre le travail avec le même sérieux et la même détermination. Nous avons ensuite prévu de participer à cinq compétitions. Ce qui permettra à nos athlètes de progresser davantage. Mon souhait est qu’ils puissent tous réaliser leurs meilleures performances personnelles. Je souhaite aussi que ceux qui visent une qualification aux Mondiaux et aux Jeux d’Afrique puissent atteindre leurs objectifs », a-t-il fait ressortir. A noter qu’après ces six semaines de stage en France, cette équipe sera de retour à Maurice pour participer aux Championnats nationaux, au stade Maryse Justin, à Réduit, avant le grand départ pour les athlètes mauriciens aux Jeux des Iles.