Son rôle de juge technique international rempli aux Jeux du Commonwealth à Glasgow, le Mauricien Suren Ayadassen s’apprête à assumer une fonction plus importante de responsable des juges techniques internationaux (Chief International Technical Official) aux championnats d’Afrique seniors d’athlétisme qui auront lieu du 10 au 14 courant à Marrakech au Maroc. Une responsabilité qu’il endossera pour la deuxième fois après le précédent sommet continental à Porto Novo au Bénin en 2012.
Suren Ayadassen devrait rentrer à Maurice cet après-midi avec la délégation mauricienne de retour de Glasgow. Juge technique international de carrière, il est au service de l’IAAF (Association internationale des fédérations d’athlétisme) depuis 2001, après avoir occupé le rôle de juge technique continental (Area Technical Official) en 1998.
C’est son quatrième mandat au sein du panel. Il était avec le Sud-Africain Pieter de Jagear les seuls juges techniques africains à réussir l’exercice d’évaluation effectué du 18 au 23 octobre 2013 à Londres. À Glasgow, il officiait également à ses deuxièmes Jeux du Commonwealth consécutifs après New Delhi en 2010. On se souvient qu’il avait été retenu pour officier aux mondiaux d’athlétisme de Moscou en août 2013 durant son troisième mandat.
Membre de l’Association mauricienne d’athlétisme, Suren Ayadassen a intégré depuis décembre 2012 le panel des juges techniques internationaux d’athlétisme (ITO) du Comité paralympique international pour la période 2013-16. Lui ainsi que le Béninois Nonvignon Okray sont les deux seuls Africains à faire partie du panel du Comité Paralympique International.
En septembre 2013, il s’était rendu aux Pays-Bas en vue d’officier à la compétition comptant pour l’International Wheelchair and Amputees Sports Federations qui avait eu lieu à Stadfkanaal. C’était sa deuxième attribution depuis décembre 2012 par l’instance paralympique internationale.
Suren Ayadassen est actuellement responsable du département de Service Production Credit à la Banque des Mascareignes.