Les quelque soixante athlètes présélectionnés en vue des 9es Jeux des îles 2015 seront tous réunis ce dimanche au Centre national de formation de football (CNFF) à Réduit à pour une première séance de team building. Regroupement auquel devrait assister le ministre de la Jeunesse des Sports, Devanand Ritoo et probablement l’entraîneur Hervé Stephan. Le Français devrait arriver à Maurice le même jour à l’initiative conjointe de l’Association mauricienne d’athlétisme et du Trust Fund for Excellence in Sports (TFES), a déclaré le président de l’AMA, Vivian Gungaram.
Hervé Stephan, ancien mentor de Stephan Buckland et Éric Milazar, qui avait porté les deux athlètes mauriciens au plus haut sommet mondial et olympique, a été sollicité pour animer des ateliers de travail destinés principalement aux entraîneurs mauriciens chargés des épreuves de sprint dans le cadre des prochains Jeux des îles prévus du 1er au 8 août 2015 à La Réunion. « Hervé Stephan est attendu ce week-end. Il animera durant cinq-six jours un atelier de travail avec les entraîneurs de sprint. Ce même exercice sera reconduit deux ou trois fois jusqu’aux Jeux des îles », indique Vivian Gungaram.
Une commission technique, présidée par l’entraîneur national de lancers Joël Sévère, a été mis en place le jeudi 11 septembre dernier lors d’une réunion pour assurer la coordination des actions dans les différentes spécialités. Cette réunion servait également à répartir les responsabilités des entraîneurs. Pour Joël Sévère, « le Dr Hervé Stephan donnera les lignes directives que les entraîneurs de sprint devront respecter dans la programmation des entraînements. Nous avons besoin de coordonner toutes les actions dans les épreuves de sprint et le Dr Stephan sera là pour épauler Éric Milazar ».
Éric Milazar a été établi responsable (Head Coach) du sprint, Khemraj Naiko et Giovani Lindor des sauts, Joël Sévère et Margaret Félicité des lancers et le tandem Frankie Lebon-Mike Félicité des épreuves de demi-fond et fond. Éric Milazar exercera son rôle aidé d’un assistant dont le nom n’est pas encore officiel, nous dit Joël Sévère. Mais les noms de Karl Paul et Nanda Chinapyel sont les plus cités. Pour les athlètes de Rodrigues, les responsables sont Daniel André, Jean-Noël Lisette et Moréno Spéville, a-t-on appris. Le rôle de team manager de l’équipe féminine a été confié à Louise Brunette. Celui de l’équipe masculine n’aurait pas encore été désigné.
Pour les spécialités autres que le sprint, « chaque entraîneurs est appelé à assumer ses responsabilités », soutient également le président de la commission technique. « Nous aurons ainsi chaque mois une réunion pour effectuer le suivi des équipes. Puis, à l’approche des Jeux, cette réunion se tiendra chaque quinzaine. Je crois que chacun a compris ce qui est attendu de lui. Ceux qui ne sont pas disposés à travailler en équipe et collaborer ne seront pas retenus. Car personne n’est indispensable ».
Reste que ce premier rassemblement qui se tiendra dimanche entre dans la logique des choses, dira Joël Sévère. « Pour nous c’est bien parti. Il ne faut pas oublier que l’athlétisme était la seule fédération à se réunir en 2011 à Pointe Jérôme au retour des Jeux des îles à Mahé. Nous avons toujours continué. La préparation a débuté depuis longtemps ».