Tout laisse croire que le titre de champion de la ligue de cross est quasiment joué chez les as. Après deux étapes, c’est Jean-Luc Vilbrim qui caracole en tête au classement avec 3 points, suivi du tandem Mohammad Dookun-Paramasiven Sammynaden, ex aequo avec 6 points, alors que Nicolas Boissèque, victime d’une défaillance lors de la deuxième étape, se retrouve 6e avec 14 points. Chez les dames, Prisca Manikion avec deux victoires d’étape totalise 2 points.
Champion et titre, Nicolas Boissèque a terminé 13e à l’arrivée de la deuxième manche courue vendredi dernier à Mon-Choisy. Ce faux pas risque de lui coûter cher au classement final de la ligue. Il suffira à Jean-Luc Vilbrim de terminer tout au moins dans le top 3 lors des deux prochaines étapes pour s’assurer le titre. Ce qui est largement dans ses cordes, sauf revirement inattendu. Il ne restera alors à Boissèque que le titre de champion national pour sauver l’honneur. La 3e manche sera courue le 16 février à Médine, la 4e le 24 février à Trianon et la finale le 2 mars au Gymkhana à Vacoas.    
Derrière Vilbrim, Mohammad Dookun et Paramasiven Sammynaden paraissent de loin en mesure de l’accompagner sur le podium. Les deux coureurs totalisent chacun 6 points. Mais Kevin Narain, 4e avec 10 points, et Jean-Christophe Mootoosamy, 5e avec 11 points, se placent pour l’instant en embuscade. On n’écarte pas des surprises dans les deux manches suivantes, d’autant que Narain a progressé, passant de la 6e place lors de la 1re manche à la 4e place vendredi dernier. Il avait emballé la course durant deux tours du circuit.
Pour rappel, Boissèque avait remporté la manche d’ouverture (Les Casernes), Vilbrim y avait terminé 2e, Dookun 4e, Sammynaden 3e, Mootoosamy 5e. Une victoire rapporte 1 point. Et c’est donc celui ou celle marquant le moins de points dans les différentes manches qui remporte le titre de la ligue.
Avec 2 pt pour deux victoires, Prisca Manikion mène aisément au classement féminin juniors-seniors. Elle devrait accentuer l’écart dans les prochaines manches, alors que les juniors Aurélie
Agathin, Rachel Michel et Wendy Prosper devraient se livrer une lutte à trois pour les deux places restantes du podium.
Dans les autres catégories, les dés sont pour ainsi dire jetés en cadets, minimes filles, cadettes et vétérans hommes où Ménivan Dauphin, Alison Gaiquis, Béatrice Pierre-Louis et Laval Marjolin ont respectivement pris une option ferme sur le titre avec déjà deux victoires d’étape. En revanche, rien n’est encore joué en poussins (ines), minimes et juniors garçons, benjamines et vétérans dames. Mais la situation devrait toutefois se décanter dans la prochaine manche dans quelques-unes de ces catégories.