La saison de cross, à savoir la Vital Cross Country League 2015, est décidément mal enclenchée. En effet, après le renvoi de la première manche, le 24 janvier dernier sur les terrains de football du Mahatma Gandhi Institute à Moka, en raison des fortes averses, l’Association mauricienne a été contrainte de renvoyer la troisième manche d’hier qui était prévue au Racing Club de Maurice à Quatre Bornes. Cela en raison des fortes averses toujours. A noter que la quatrième manche qui était programmée pour le 21 courant à Pointe-aux-Roches à Riambel sera maintenant courue le 22 au MGI. Pour ce qui est des deux manches renvoyées, l’AMA statuera bientôt sur la question.
Les coureurs de fond auront à patienter encore deux semaines avant de pouvoir s’aligner en compétition. C’est effectivement le cas de le dire avec les fortes pluies qui s’abattent sur Maurice depuis vendredi. Hier matin, les officiels de l’AMA étaient sur les terrains de football du Racing Club hier matin pour un constat de la situation, mais les grosses averses ont fait que le parcours était inondé forçant ainsi le renvoi de cette troisième manche. C’est ainsi qu’à ce jour, une seule manche de la saison de cross a été disputée, soit samedi dernier dans le nord de l’île, plus précisément au Northfield School à Labourdonnais.
Lors de cette première manche, ils étaient nombreux à s’attendre à une course très disputée chez les hommes avec au moins quatre, voire cinq coureurs pouvant prétendre à la victoire. C’est finalement la course de la catégorie junior/senior dame qui aura tenue ceux présents en haleine. En effet, la victoire sur les 6 km – 4km lors de l’épreuve inaugurale 2014 à Les Casernes Curepipe – s’est jouée au sprint entre Aurélie Agathin, de Curepipe Warriors, et Emilie Ng Foong Po, également du même club. Au final, la première nommée s’est imposée dans le temps de 25.37, soit une seconde d’avance sur Ng Foong Po. La championne sortante, Prisca Manikion (Chemin Grenier AC), a pris la troisième place avec un chrono de 26.45.
Chez les hommes, la course a été courue sur une distance de 10 km, contrairement aux 7 km de 2014. C’est l’un des sérieux prétendants au titre de l’année dernière et battu que lors de la dernière manche, nommément Mohammad Dookun (Curepipe Warriors), qui s’est facilement imposé. On s’attendait à une haute lutte avec les Paramasiven Samynaden, vainqueur de la ligue de cross et championnat national 2014, Nicolas Boissèque et autres Kevin Narain, mais au final, il n’en a rien été. Car les deux premiers n’avaient pas pris part à cette course. Mohammad Dookun s’est imposé dans le temps de 25.47 devant son camarade de club Christopher Mootoosamy (36.33) et Kevin Narain, de Médine AC (36.42).