Le ministre des Affaires étrangères, Étienne Sinatambou, a, dans une déclaration au Mauricien ce matin, qualifié l’attaque meurtrière perpétrée contre Charlie Hebdo à Paris hier « d’acte indigne d’une société civilisée du IIIe millénaire ». Un message de condoléances a été adressé au gouvernement français et aux familles endeuillées au nom de la République de Maurice, du peuple mauricien et en son nom personnel.
« On ne peut que déplorer cet assassinat qui constitue un acte terroriste et tragique dans lequel au moins 12 personnes auraient perdu la vie », déclare le ministre des Affaires étrangères, estimant que ce genre d’acte est indigne d’une société civilisée. « Nous espérons que les agresseurs seront interpellés et arrêtés au plus vite ».
De son côté, Jean-Claude de l’Estrac, Secrétaire de la Commission de l’Océan Indien (COI), a exprimé sa profonde indignation à la suite de l’attentat meurtrier. « Notre communauté indianocéanique partage l’effroi et la douleur engendrés par ce tragique événement », a-t-il affirmé dans un courrier adressé au président François Hollande le même jour. « Alors que cet acte barbare plonge ses racines dans un obscurantisme dangereux qui attaque la liberté d’expression et menace la démocratie », la COI a tenu à saluer « la détermination » des autorités françaises à préserver l’unité nationale dans ces circonstances, « ce qui démontre l’attachement de la France au respect des diversités culturelles ».