Le procès intenté à Jean Brandon Cangy, un Security Officer de Vacoas, tire à sa fin. La poursuite a clos le dossier avant que les témoins de la défense ne soient entendus. Appelé à témoigner en premier sur le banc des accusés, Jean Brandon Cangy a continué à clamer son innocence, indiquant qu’il n’avait « jamais l’intention de tuer » la jeune fille. « Je voulais lui parler ce jour-là et elle a refusé. Je ne l’ai jamais poignardée », a déclaré le jeune homme. Les avocats devraient présenter leurs plaidoiries aujourd’hui alors que le “summing-up” du juge Benjamin Marie-Joseph est prévu pour demain.