Faadil Choonee, ex-activiste du MSM, s’est présenté devant la Cour intermédiaire le jeudi 11 juillet dans le sillage du procès intenté contre lui pour attentat à la pudeur. Une motion a été déposée en cour par son avocate, Priyanka Gungah, réclamant des détails sur l’acte d’accusation contre son client.

La poursuite, représentée par Me Audrey Sunglee, devait soutenir que la poursuite est « assez claire ». Le décision sur la position de l’avocate de Faadil Choonee est attendue le 24 juillet.

Pour rappel, Faadil Choonee avait été dénoncé par un jeune homme de 19 ans à la police de Grand-Baie pour agression sexuelle alléguée. Il fait également l’objet d’une accusation d’agression sexuelle sur un habitant de Terre-Rouge, âgé de 20 ans.

Faadil Choonee n’aurait pas manqué de faire part à ses victimes qu’il était proche du MSM et qu’il pouvait les aider à obtenir des facilités de toutes sortes.

Il est en liberté conditionnelle après avoir fourni une caution de Rs 10 000 et signé une reconnaissance de dettes de Rs 50 000.