Le père Jean Mario Moctee prendra connaissance du jugement de la magistrate Ida Dookhee-Rambarrun siégeant devant la Cour intermédiaire ce lundi. Jean Mario Moctee est poursuivi pour attentat à la pudeur. L’adolescent avait porté plainte à la police, avançant dans ses déclarations que le père Moctee l’avait invité, avec un ami, à passer la nuit ensemble à la cure de Ste Anne, à Chamarel.

Alors que l’adolescent était devant son ordinateur, allongé sur un matelas, le prêtre l’aurait rejoint en se glissant sous la couette avec lui. Il avait alors commencé à le caresser. L’adolescent était surpris par la réaction du père et devait être pris de peur. L’adolescent avait toutefois pu repousser les avances du prêtre, mais était traumatisé par les événements. Ce n’est qu’un mois après qu’il avait décidé de tout révéler à ses proches.

Le père Moctee avait été arrêté le 14 juillet 2015. Le prêtre Joseph-Marie Moctee du diocèse de Port-Louis a été sanctionné par Le Vatican, en particulier de la part de la Congrégation pour la doctrine de la Foi, à Rome. Il est pour l’heure assigné à résidence et ordonné par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi de Rome à ne participer à aucune activité pastorale et de se tenir loin des mineurs.