Une fillette de 11 ans, habitante du Sud, a confié avoir été victime d’attentat à la pudeur perpétré par son oncle maternel, un jeune homme de 19 ans habitant African Town.

Dans sa plainte enregistrée le mercredi 13 novembre en présence d’un officier de la Child Development Unit, la fillette a soutenu que son oncle se serait allongée à ses côtés, le dimanche 10 novembre à environ 23h.

Ce dernier aurait alors caressé ses parties intimes. La fillette devait immédiatement lui demander d’arrêter et a relaté l’incident le lendemain à sa mère.

La plaignante a indiqué que son oncle, en plusieurs occasions, la forcé à fumer et à consommer de l’alcool.

Elle a souhaité être examiné par un médecin.

La police de Souillac mène l’enquête