Le ministre de l’Éducation tertiaire Rajesh Jeetah annonce la révision de la loi régissant le Fashion and Design Institute (FDI) avec pour objectif de lui donner le pouvoir d’attribuer des diplômes. C’était vendredi soir à Pailles à l’occasion du défilé annuel, au cours duquel les étudiants de l’institution ont fait découvrir leurs créations aux invités.
Pour Rajesh Jeetah, il est temps que le FDI évolue vers des formations de plus haut niveau dans le cadre de la politique du gouvernement de faire de Maurice un centre d’excellence dans le région. « I am personnally looking into the new strategic direction that this institute should take in the coming years. The institute must promote new forms of designs as a value added activity », affirme le ministre de l’Éducation tertiaire. Il estime qu’il doit introduire de nouvelles formations en design que ce soit pour l’intérieur ou l’extérieur ou encore dans la profession de mannequin.
« I am proposing to review the Fashion and Design Institution Legislation to give it awarding powers. My ministry in collaboration with the institute is exploring possibilities of linkages and partnerships with reputed institutions in other countries in order to enhance quality and contents of courses », dit-il.
Rajesh Jeetah souhaite par conséquent un nouveau départ pour le FDI. Le ministre relève aussi la nomination d’une nouvelle directrice à sa tête en la personne de Sadhna Juwaheer. Il annonce la création d’un alumni group et la constitution d’un advisory committee comprenant des membres du personnel, des étudiants et des représentants des secteurs privé et public. Comme son nom l’indique, il aura pour tâche de conseiller l’institut sur sa politique et les stratégies qu’il développe.
Le ministre de l’Éducation tertiaire observe que le défilé est une occasion pour les étudiants de faire montre de leurs talents créatifs aux experts du textile et de la mode. C’est ainsi l’occasion de voir émerger des designers avec de nouveaux concepts, dit-il. Soulignant que le monde de la mode et du design est en constante évolution, il est d’avis que les designers doivent toujours orienter leur création en vue de lui donner de la valeur ajoutée. « It has become important to introduce new designs whether it is in garments or products, as fashion and design is now an industry in itself. It is no longer considered as fun sketching. It is a profession and offers career opportunities. »
Le ministre constate que le secteur manufacturier à Maurice est dynamique et est l’un des principaux secteurs de l’économie. Ses exportations étaient de Rs 41,6 milliards en 2011 et représentaient 60,1 % des exportations totales du pays. « Activities of the export oriented enterprises represented 6.6 % of total GDP in 2011 », fait-il ressortir. « It has been noted that products such as watches and clocks, jewellery, goldsmith and silversmith and pearls, precious and semi-precious stones exports have increased. »
Pendant 90 minutes, des étudiants de plusieurs niveaux de formation du FDI ont présenté leurs créations portées par des mannequins de l’agence Heat, la Miss Mauritius et d’autres gagnantes de concours de beauté. Ceux en dernière année, soit du HND2, ont présenté des collections en élaborant leur travaux à partir d’un thème phare, Architectural Genre.