Le haut commissariat d’Australie à Maurice organise une série d’activités du 17 au 31 mars au Caudan à Port-Louis. Exposition d’art contemporain, cuisine, musique, démonstration de boomerang et conférence marqueront un festival qui s’échelonne sur 13 jours. Il sera complété par des ateliers de musique et de peinture à l’intention des enfants et des jeunes. Le festival a été officiellement lancé hier sur Blue Penny Square par le haut-commissaire australien à Maurice Sandra Vegting.
L’exposition d’art Message Stick a ouvert ses portes au public aujourd’hui au Blue Penny Museum. L’occasion pour les Mauriciens de découvrir un art contemporain imprégné de ce qui est connu comme la période des « générations volées ». Afin de mieux faire connaître l’art australien, surtout le style aborigène aux jeunes, plusieurs ateliers auront lieu demain dans les écoles primaires de La Salle à Port-Louis, Lorette de Curepipe (Junior) et Notre Dame des Victoires à Rose-Hill.
Côté musique, outre ses prestations publiques au Caudan, Duncan Smith, le leader de la troupe Wiradjuri Echoes anime des ateliers sur le Didgeridoo à l’intention des jeunes du Conservatoire François Mitterand, de l’Atelier Moz’Art et du MITD de la Tour Koenig. À partir de demain, le public pourra goûter aux spécialités du chef Scott Webster à base de viande de boeuf ou d’agneau, notamment enrichies d’épices indigènes d’Australie. Au Mauricien, le chef souligne cependant que sa cuisine allie les goûts et saveurs des cuisines du monde ayant lui-même beaucoup voyager et s’étant inspiré de celles-là.
Depuis le week-end dernier, le musicien Duncan donne aussi une démonstration du boomerang au Caudan à 11 heures. Le public pourra le découvrir jusqu’au 24 mars.
Une causerie sur L’art Aborigène au Blue Penny Museum est prévue lundi. Et le Happy Hour du 30 mars au Suffren marquera la fin du festival qui clôture concrètement le lendemain.