Le Dragon Boat Festival, événement organisé par la Dragon and Lion Dance Federation avec la collaboration du ministère des Arts et de la Culture et du Centre Culturel Chinois, se tiendra ce matin au Caudan Waterfront. Plusieurs équipes seront en lice pour ce festival haut en couleurs, une course de bateaux en forme de dragons. Tout au long de la course, les participants seront soutenus par des musiciens qui les encourageront au son de tambours. Les premiers à franchir la ligne d’arrivée remporteront des prix alléchants mis en jeu par les organisateurs.
Une troupe artistique de la Chine présentera aussi des numéros au cours de la journée d’aujourd’hui. Le Dragon Boat Festival a eu lieu pour la première fois en 2004 et attire chaque année une foule importante au Caudan Waterfront.
Selon une légende qui remonte à plus de 2 000 ans, un ministre et poète chinois, Qu Yuan, se serait suicidé dans la rivière Miluo pour protester contre les fléaux affectant la Chine. Malgré son dévouement, personne ne voulait l’écouter. Qu Yuan ne put être sauvé de la noyade. Les riverains, très bouleversés par cette disparition, jetèrent du riz emballé dans les feuilles de bambou dans la rivière afin d’empêcher les poissons de dévorer le cadavre. Ces feuilles de bambou, appelées Zongzi sont consommées pendant le festival des bateaux.
Dans le cadre du Dragon Boat Festival, le Centre Culturel Chinois avait organisé une conférence la semaine dernière à Bell-Village avec la participation de Zhang Xiu Yi, historien de la province de l’ethnie Hiu.
Les participants ont livré leurs impressions sur la culture chinoise et les écrits de Qu Yuan.