« Le don d’oeuvres non publiées de Régis Fanchette au Centre Culturel Nelson Mandela est un signe de confiance », nous a déclaré ce matin Danielle Turner. Ayant reçu vendredi les oeuvres de l’écrivain, elle affirme qu’un coin du centre sera dédié à cet ex-professeur de littérature « en vue de valoriser la littérature mauricienne ». « On se plaint souvent que la littérature mauricienne n’est pas mise en avant. Avec les manuscrits non-publiés de Régis Fanchette, c’est un moyen de rendre hommage et justice à un homme qui sans aucun doute était un amoureux de la littérature ».