L’histoire de 125 ans de commerce du groupe Currimjee retracée avec une exposition au Centre Swami-Vivekananda et la sortie d’un magazine. Avec un chiffre d’affaires de Rs 6,1 milliards en 2014, le Groupe Currimjee, l’un des plus importants de l’île, présente son parcours dans sept secteurs d’activités.
Tout est parti du grand-père de Bashir Currimjee en 1890. Partie de rien comme une simple entreprise familiale, la société détenue par la famille Currimjee est devenue l’un des groupes phares de l’île. Bashir Currimjee raconte que son grand-père n’avait que 22 ans lorsqu’il décida de quitter l’Inde pour s’installer à Maurice. « Ce courage, ce goût de l’aventure, ce sens de l’entrepreneuriat, cet esprit visionnaire sont à l’origine du Groupe Currimjee ».
Lors d’une exposition commémorant les 125 années d’existence du groupe, Bashir Currimjee a plongé les invités dans l’histoire de cette entreprise familiale. « Le Groupe s’est réinventé pour s’adapter aux changements de la société », déclare Bashir Currimjee. « L’évolution du Groupe en 125 ans est indissociable de celle du pays. Nous partageons tous le même héritage, les mêmes valeurs, la même ambition. Notre mission a été de relever des défis économiques et technologiques et on a voulu que le Mauricien soit partie prenante de toute cette innovation ».
La commercialisation de Pepsi à partir de 1950 a permis à la troisième génération des Currimjee de faire son entrée dans la compagnie pour aider la seconde. Cette phase de transition importante, indique Bashir Currimjee, a permis au groupe d’évoluer avec la même philosophie. Dans les années 60, rappelle Bashir Currimjee, l’économie mauricienne dépendait de l’industrie sucrière, le tourisme n’existait pas encore et le pays était en proie au chômage. Dans les années 60 et 70 le Groupe a investi dans le marché des savons et de la margarine, puis le textile avec Bonair Knitwear.
Les années 80-90, elles, ont vu l’arrivée des téléphones portables Emtel du Groupe Currimjee. « L’histoire d’Emtel en 89 est celle d’une révolution technologique dans l’hémisphère Sud. Plus tard nous avons à nouveau innové avec Elf qui des années après sera connue sous le label Total ». Bashir Currimjee évoquera aussi l’entrée de MC Vision avec le Groupe Canal Plus et la MBC, qui est venue « bouleverser le paysage audiovisuel mauricien ».
Le succès du groupe, dit-il, repose la vision de Currimjee Jeewanjee, mais aussi sur « une gouvernance solide et cela doit demeurer ainsi. C’est un élément clé pour assurer la pérennité, car nous sommes avant tout une société familiale ».
Désormais, le Groupe Currimjee est actif dans différentes sphères d’activités économiques, soit l’agroalimentaire, les boissons, la lessive, la margarine, la téléphonie et l’hôtellerie. « La prochaine étape de la firme consiste à utiliser les sources d’énergie naturelles comme le solaire ».
Actuellement, le Groupe Currimjee prévoit d’étendre ses investissements dans l’hôtellerie. Après Avani aux Seychelles, l’emphase est maintenant mise sur le projet résidentiel et touristique dans le sud de l’île, à La Cambuse. Un développement toutefois sujet à controverse, car aux abords d’une réserve naturelle, et contesté par des ONG et citoyens.
Une autre innovation est également attendue le mois prochain avec le lancement d’une gamme de boissons, le Green Tea. « Le Ice Tea étant bien apprécié, on a choisi de se concentrer sur le thé vert qui est une boisson saine », déclare Azim Currimjee, Managing Director de Quality Beverages Ltd.