Les réseaux sociaux sont nombreux. Certains sont incontournables comme Facebook, Google +, Twitter, Flickr ou encore Foursquare. Longtemps considéré comme un simple outil de communication, Facebook, hormis le partage de photos, les retrouvailles de parents et amis perdus de vue ou encore l’intégration des groupes afin de partager ses passions, a quant à lui évolué, gagné par le phénomène du commerce ou marketing en ligne.
Avec quelque 800 millions de clients potentiels à travers le monde, le e-commerce et le marketing deviennent simples. D’autant plus qu’avec les modalités proposées par Facebook — choisir le public en fonction d’un lieu, âge et centres d’intérêt, utiliser des images et des textes simples pour les publicités, bâtir une communauté autour de l’activité et utiliser un bouton « j’aime » pour améliorer l’impact de la publicité — il ne reste plus qu’à trouver “le” produit pour développer son activité.
Le marketing sur les réseaux sociaux offre désormais l’opportunité à « monsieur tout-le-monde » d’acquérir une certaine expérience en la matière.
Et pourquoi un tel engouement ? Dans son livre Socialnomics, Erik Qualman explique les changements occasionnés par le Social Media dans le monde. Selon cet auteur américain, la moitié de la population mondiale est âgée de moins de 30 ans et 96 % de ces jeunes sont inscrits sur Facebook, faisant de ce réseau social la plateforme par excellence pour proposer des services ou toucher le plus de monde possible. Socialnomics fait également ressortir le peu de temps qu’a pris le réseau social pour avoir une telle popularité. Si la radio a pris presque 38 ans pour toucher environ 50 millions de personnes, Facebook en moins d’une année en a touché environ 200 millions. D’où cette présence de plus en plus accrue d’entreprises et de pages publicitaires sur le réseau social.