Le Premier ministre, Navin Ramgoolam, n’a pas manqué de commenter les changements constitutionnels « in the pipeline » dans le cadre de la réforme électorale avec l’introduction de la représentation proportionnelle et l’élimination du communalisme dans le système. C’était lors de son intervention en tant que Chief Guest du dîner annuel de la Chambre de Commerce et d’Industrie hier soir, à l’Intercontinental Resort de Balaclava. Il est également revenu sur les composantes de l’agenda économique du gouvernement avec pour trois principaux objectifs « high income, inclusiveness and sustainaibility ». Il a également saisi l’occasion pour confirmer la renégociation avec les promoteurs chinois du projet de Jin Fei Special Economic Zone du bail de Riche-Terre en vue d’inclure des entrepreneurs mauriciens, dont ceux des PME dans la zone.
La dernière partie du discours du Premier ministre devant le gratin du monde des affaires et en présence du Deputy Managing Director du Fonds Monétaire international, le Dr Min Zhu, a été consacrée au contexte politique marqué par des mutations constitutionnelles. Il a fait état de sa conviction que le processus amorcé sera mené à bon port et un succès car « Mauritius as a nation and Mauritians individually, know that we have only one option : and that is to succeed and succeed we shall ».
Quelques instants auparavant, Navin Ramgoolam avait souligné à ce même sujet que « this is a time of momentous change that will lift our country to new heights. We are today casting the foundation of New Mauritius. We are starting on this grand national project on a much better footing than in 1968 and certainly with much better resources that could be marshalled at that time. »?Le chef du gouvernement a fait part de sa détermination d’engager le pays dans la voie de la modernisation et comme « nos ancêtres, nous ne devrons nullement avoir de frayeur ». « There should be no doubt in the mind of anyone about my determination to steer the destiny of our country on the highway of modernization whether in terms of : governance or human capital ; our physical infrastructure ; or our institutional architecture. A clear evidence of this is my determination to amend some key clauses in the Constitution that have gone untouched since our independence, 46 years ago », s’est-il appesanti.