Des fauteuils roulants perfectionnés ont été remis à des handicapés hier au restaurant La Cannelle, au Domaine les Pailles. Cette initiative de Sarat Lallah de la Mauritius Telecom Foundation, en partenariat avec la ministre de la Sécurité sociale Sheila Bappoo, du ministre de l’Intégration sociale Suren Dayal, vise à améliorer l’autonomie des personnes à handicap.
D’emblée, Sarat Lallah a fait ressortir que la Mauritius Telecom Foundation et la National Empowerment Foundation ont mis leurs idées en commun en vue de venir en aide aux handicapés. Et afin de leur faciliter la vie, un fauteuil plus perfectionné leur a été remis. « C’est idéal et cela permettra aux malades de se mouvoir sans trop de difficultés. » Il a aussi rappelé que tous doivent oeuvrer en faveur des personnes âgées. Par ailleurs, annonce-t-il, les 20 et 21 novembre, un colloque sur l’autisme sera mis en place par deux experts de la fondation orange.
Le ministre de l’Intégration sociale Suren Dayal a pour sa part tenu à saluer cette collaboration entre le « secteur privé et le gouvernement dans le combat contre la pauvreté. Fon CSR, li bien inportan pou bann dimounn vilnerab. Mauritius Telecom inn fer li enn ekzanp a swiv par lezot konpani ki kapav kontribie pou vinn an ed bann dimounn vilnerab. » Cette remise de fauteuils roulants, dit encore Suren Dayal, démontre la volonté du gouvernement d’encadrer les personnes handicapées. Le ministre insiste qu’un handicapé doit pouvoir avoir une hygiène de vie identique à celle d’un bien portant.
La ministre de la Sécurité sociale a tenu, elle, à remercier la Mauritius Telecom Foundation pour ce « geste symbolique ». « 1 200 fotey dezans pou distribie me ena 1 400 dimounn ki finn fer demann. » Elle est d’avis qu’il est important de sensibiliser les gens et les projets CSR démontrent cette volonté de venir en aide aux handicapés. « Nou finn met an plas enn program pou bann carers. Il faut absolument mettre l’accent sur les aides-soignants pour s’occuper des personnes en difficulté. »