Pour sa première exposition en solo, Malini Callimootoo-Jeewon a choisi d’être “prise en train de peindre”. Ce thème lui est venu car son époux la surprend souvent au milieu de la nuit en train de travailler devant son chevalet. Une douzaine de tableaux sont exposés au Hennessy Park Hotel à Ébène jusqu’au 15 décembre.
Malini Callimootoo-Jeewon propose des tableaux en acrylique, certains en relief, ainsi que des collages. Elle a participé à plusieurs expos, dont le Salon de Mai et le Salon d’Été au Mauritius Institute. Sa dernière exposition, sous le thème de l’Empreinte écologique, a eu lieu au mois d’octobre de cette année à Kendra, St-Pierre. Elle a également participé à divers ateliers organisés par pARTage.
Enseignante de dessin dans un collège d’État, dotée d’un tempérament de fonceur, Malini a toujours voulu peindre. Son père était marchand de fruits et sa mère femme au foyer; ils ne s’attendaient pas à ce qu’elle choisisse un métier artistique. Mais ses parents l’ont bien soutenue.
Au cours de ses quinze ans dans l’enseignement, elle a gravi plusieurs échelons et ne regrette pas son choix de carrière. Elle a l’occasion de transmettre son amour pour le dessin à ses élèves.
Mère de deux petites filles, Malini Callimootoo-Jeewon peint surtout la nuit, parfois jusqu’à trois heures du matin. Son époux la soutient et l’encourage à aller de l’avant dans son choix.
L’artiste participera à une prochaine exposition collective au Centre Nelson Mandela sous le thème “The Life and Struggle of Nelson Mandela”.