Le projet de Mauritius International Financial Centre, au même titre que Dubayy, Londres ou la Malaisie, franchira ce soir une étape décisive. Dans cette perspective, le lord-maire de Londres, Lord Mountevans Jeffrey Evans, qui dirige actuellement une importante délégation d’hommes d’affaires britanniques de même que des représentants d’institutions britanniques comme l’IFS University College, l’Institute and Faculty of Actuaries, l’Institute of Chartered Administrators of England and Wales et DLA Piper, sera le Chief Guest à la cérémonie du Rebranding du Mauritius International Financial Centre et du lancement du Financial Services Institute. Cet événement se déroulera au Hilton de Flic-en-Flac.
Le lancement du Mauritius International Financial Centre fait suite à une série de consultations menées par le ministre des Services financiers, Roshi Bhadain, en vue de transformer Maurice en un Hub financier et un tremplin pour le développement des services financiers sur l’Afrique. En principe, Maurice devra trouver sa place parmi les centres financiers internationaux au même titre que Londres, Dubayy et la Malaisie avec une gamme de produits et de services faisant du pays une destination pour services financiers.
En parallèle, le ministre des Services financiers mettra sur pied le Financial Services Institute en vue de donner aux professionnels du secteur financier une plateforme pour la reconnaissance et la validation de leurs compétences et expertise. Le démarrage d’un Commodities Market, avec une plateforme pour les pierres précieuses, et la transformation d’une région de Rose-Belle en une zone franche à cet effet, d’un Derivatives Market pour le Hedging des monnaies africaines contre le dollar américain sont autant de projets corollaires pour la mise en orbite de Maurice sur le plan financier.
Un autre projet d’envergure consiste à placer Maurice sur la mappemonde de l’arbitrage international. Au cours de cette année, un nouveau pas devra être franchi, Maurice se transformant en un Regional Centre de la Cour Permanente de La Haye. Cette initiative se concrétisera avec la collaboration de la London Chamber of International Arbitration (LCIA). Dans cette perspective, les plus importantes études de conseils légaux (Chambers) à Londres ont été invitées à Maurice à opérer des Regional Headquarters à Maurice pour des Global Legal Advisory Services principalement.
Commentant officiellement son séjour à Maurice, le lord-maire de Londres souligne que « The UK and Mauritius share so much in common: developed financial industries, similar banking, legal and insurance frameworks and we both act as gateways into huge markets – Europe and Africa respectively. Clearly, there remain similar opportunities that we can grasp and challenges we will face ».
Outre la cérémonie officielle de ce soir, Lord Mountevans Jeffrey Evans a également animé une conférence sur le thème de The City of London: Your International Gateway, et a participé au lancement du nouveau Chartered Institute for Securities and Investment National Advisory Committee, dont l’objectif est de maintenir « high standards of competence, behaviour and integrity ». Il a également porté un intérêt particulier pour le secteur portuaire avec des séances de travail sur le Master plan du Port et la transformation de Port-Louis en un Shipping Hub.