C’est un Atif Aslam, en possession de tous ses moyens — vocaux et scénique — qui a chanté, samedi dernier, au J & J Auditorium à Phoenix, devant un public enthousiate et admirateur. La rock star a une nouvelle fois su conquérir son public avec cette fois plus de proximité avec lui car le chanteur, malgré l’avis de ses gardes du corps, est descendu de la scène pour être au plus près de ses fans.
Le naturel, une voix diablement séduisante : c’est ce qui fait son succès, d’autant plus quand il se met à chanter ses ballades romantiques. Mais ce rockeur au coeur tendre galvanise, transporte ses fans aussi dès qu’il interprète ses succès récents sur un rythme rock et pop. 
Atif Aslam a bien entamé son one-man show avec Woh Lamheavec une belle aisance en passant d’une chanson à l’autre avec la même maestria devant un public en délire. Dès son entrée sur scène sur les airs deWoh Lamhe, morceau qui lui a permis de faire son entrée à Bollywood, son lyrisme soulève les acclamations du public et séduit particulièrement les romantiques qui lui font une énorme ovation. Ses fans sont aux anges. Atif Aslam galvanise la foule lorsqu’il balade son micro parmi la foule et prend une fillette dans ses bras ou part à la rencontre d’une adolescente se déplaçant sur un fauteuil roulant. Avec son inséparable guitare en bandoulière et ses cinq musiciens professionnels, il a transformé la salle en un concert interactif où ses fans l’ont accompagné en chantant avec lui.
L’ambiance avait à un certain moment atteint son paroxysme et devant la frénésie de la foule, les agents de sécurité ont dû intervenir pour prévenir tout débordement. Mais Atif Aslam devait faire fi des consignes de sécurité pour se mêler à la foule et saluer ses fans se trouvant derrière le petit carré aménagé pour accueillir les danseurs. Atif Aslam n’hésite pas à changer de micros lorsque le son ne lui plaît pas et à se coiffer du chapeau de son manager lorsqu’il arpente la salle. Avec Doorie, Pehli Nazar, Tera Hone Laga Hoon, Pehli Nazar, Tera Hohe Laga Hoon, Mahi Ve Hona Tha Pyaar, Meri Kahani,il a bercé les coeurs de ses fans qui ont repris en choeur pratiquement tous ses mocreaux. Des moments intenses mêlant rock et métal. Atif Aslam, le crooner pakistanais, a aussi interprété avec brio ses deux récents succès, Main Rang Sharbaton Kade Phata Poster Nikla Heroet Jeene Laga Hoonde Ramaiya Vastavaiya.
Organisé par Crystal Events, ce concert a clôturé en beauté cette fin d’année, très riche sur le plan culturel. Chapeau à Faraaz Nassur, Azad Taher et Shakeel Madani.