Après la Vamp et George Mathieu, le troisième Festival du rire de Miselaine Duval et sa troupe revient au-devant de la scène, cette année, avec l’invité vedette et parrain du Festival Elie Semoun. L’humoriste sera au J& J Auditorium à Phoenix, le vendredi 13 juillet à 20 h. Il proposera entre autres Tranches de Vie, sketch mis en scène par Muriel Robin.
Dès son jeune âge, Elie Semoun se passionne pour la littérature et la poésie. À 17 ans, il a déjà écrit deux pièces de théâtre et un recueil de poèmes, Le plaisantriste. Si, à 11 ans, il est perçu comme le « petit rigolo de la classe », Elie Semoun ne s’arrête pas en si bon chemin, se rendant compte du pouvoir qu’il a sur son auditoire : « Je me suis très vite aperçu que je pouvais dire des horreurs sans prendre de claque. Faut croire que j’ai l’air sympa ! » dira-t-il plus tard. Le théâtre l’attire et sa rencontre avec Muriel Robin sera déterminante. L’humoriste jouera à ses côtés dans Les Baladins en Agenais. Il se produira aussi auprès de Dieudonné avant d’être repéré par Pascal Légitimus. Parallèlement à sa carrière d’humoriste, Elie Semoun n’en oublie pas pour autant le cinéma, qui lui confie régulièrement des rôles essentiellement comiques. Ainsi, en 1995 et 1996, il apparaît aux cotés de Didier Bourdon dans Les Trois Frères et Tout doit disparaître. En 1997, il retrouve son compagnon Dieudonné dans Le Clone. Il touche aussi à la dramaturgie avec le film américain Stringer (1999) – dans lequel il partage l’affiche avec Burt Reynolds – mais surtout avec Love me de Laetitia Masson. Il renoue avec la comédie en 2000 dans Old School, qu’il enchaîne avec Deuxième Vie de Patrick Braoudé. L’année 2003 voit sa filmographie s’enrichir de deux films très attendus : People Jet Set 2, sous la direction de Fabien Onteniente, et Les Dalton de Philippe Haim. Il fait de brèves apparitions dans La vie de Michel Muller est plus belle que la vôtre. En 2005, on le retrouve dans de nombreux films : Iznogoud de Patrick Braoudé, Il était une fois dans l’Oued (Jamel Bensalah), mais aussi à l’affiche de Aux Abois (Philippe Collin), de Riviera (Anne Villacèque) et en 2007 dans Astérix aux Jeux Olympiques (T. Langmann et F. Forestier).
Le Festival du rire s’échelonnera sur dix jours avec des humoristes réunionnais Teat la Kour, Momon Papa pa la ; Doyal Edouard de Rodrigues proposera une Soirée du Fou Rire et le Seychellois Joseph Sinon axera également son répertoire autour des gags et finalement Maurice sera représentée par Komiko avec ses pièces de théâtre. On verra aussi, lors de ce Festival, Sanjeev Moheeputh, Compagnie LOL, 3 Moustikers, sans oublier les soirées One Man Show avec Miselaine Duval-Vurden, Stéphan Reynald, Alexandre Martin et Wesley Duval.
Les billets sont en vente à partir de Rs 450 au Rézo Otayo (4669999) et au Kafé T@Komiko (4651616). Concernant le spectacle d’Elie Semoun le 13 juillet, les billets seront mis en vente à partir du 6 juin.