Une vingtaine de familles habitant la région de Solitude, près de l’aéroport SSR, ont manifesté hier au Jardin de La Compagnie. Leurs griefs : elles n’arrivent pas à obtenir de permis de construction pour les terrains dont elles sont propriétaires. Soutenues par le Regroupement des Travailleurs sociaux (RTS), elles affirment : « Nous pas kapav viv dans sa bann situation la. Nou senti nous kouma en depo fixe, ki fer bann lot dimounn pe gagn compensation et nou, nou pena ? Nou pena dilo ek électricité, ki fer gouvernman pa pe pran nou kont ek less nou kouma dimounn ariere ? »
« Depuis 25 ans le ministre Vasant Bunwaree est élu dans cette circonscription, pourtant il ne fait rien pour ces familles. Il y a des normes par rapport à la pollution sonore, le bruit des avions qui passent au dessus des maisons en tôle toute la journée est vraiment extrême pour les habitants », soutient Eddy Sadien du RTS.
Sonah Ramlagan, habitant de l’endroit, indique que le problème se situe au niveau des restrictions afin qu’ils ne puissent pas construire d’habitations. « Avec la présence de l’aéroport on nous empêche de construire en dur, alors nous somme forcés de vivre dans des maisons en tôle avec des moyens de base et peu de ressources. Si nous ne pouvons pas construire ici, pourquoi le gouvernement ne nous donne pas de quoi nous reloger ailleurs ? Et s’il ne veut pas nous reloger pourquoi ne nous donne-t-il pas nos permis de construction pour faire nos maisons ? » se demande-t-il.