Après Divorce Provisoire, la troupe de Komiko a présenté mardi soir, au kafét@ de Rose-Hill, Devine qui vient dîner. Cette pièce, écrite et mise en scène par Miselaine Duval-Verdun, promet de la folie, secrets, quiproquos et autres bêtises en tout genre. Bref, de l’humour garanti 100%.
« Gino, je te quitte. » Cette phrase est la source même d’une série d’événements qui viennent pimenter la pièce présentée par Komiko mardi et, ce faisant, bouleverser la vie de Gino. L’histoire se passe autour d’un couple qui ne s’entend plus, l’épouse ayant même déjà un amant. Cette dernière lui annonce la nouvelle et Gino a cette étrange idée d’organiser un dîner avec sa femme et… son amant. À partir de là commence tout un remue-ménage, où seront dévoilés nombre de secrets jusque-là bien gardés.
Cette pièce présentée par Miselaine Duval crée dès le départ une bonne atmosphère. On y retrouve des personnages paranoïaques, donnant beaucoup dans l’exagération, ainsi que les habituels faux jetons, qui s’inventent toutes sortes de prétextes pour se tirer d’affaire. Et comme dans toute histoire bien pimentée, on retrouve aussi le traditionnel bouc émissaire.
Plusieurs figures incontournables de Komiko intègrent la pièce, à l’instar de Cindy Pierre, dans le rôle de Lydia, d’Alexandre Martin (Marc), Miselaine Duval (Clara), Wesley Duval (Patouche), Sarah Labonté (Maeva), Youssouf Elahee (Azim) et Didier Anthony (Gino). Au programme : actions délirantes, provocations, dispute et règlements de compte… Le tout agrémenté de dialogues très corsés, histoire d’oublier ses soucis et de vivre un moment de franche rigolade. Devine qui vient dîner parle aussi d’amour et de romance.
Le Festival du Rire prendra fin ce dimanche 29 juin. Vendredi aura lieu le spectacle du Réunionnais Maroni à 20 h et, samedi, Divorce Provisoire sera joué, à la même heure, au kafét@ à Rose-Hill. Le Komiko Award se tiendra lui à 14 h et sera suivi de “La Nuit de l’Humour”, avec une “Master Class” présentée par Pascal Légitimus et Komiko dès 20 h.