Cette semaine pourrait s’annoncer cruciale dans les opérations de renflouage du MV Benita, drossé sur les récifs au large de Mahébourg. Dans cette perspective, l’option du dynamitage de la roche basaltique, ayant perforé la coque du cargo en détresse au niveau de la cale No 5, a été écartée dans la conjoncture. Les Salvors de Five Oceans Salvage, travaillant de concert avec les membres de la cellule de crise, ont pris la décision de procéder cette semaine à une première tentative de renflouage du cargo. D’autre part, le matin philippin Omar Taton, qui est en détention policière dans le cadre des incidents ayant débouché sur le naufrage du MV Benita, pourrait être inculpé par le Central CID du délit de sabotage sous le Piracy and Maritime Violence Act. Cette étape devra être franchie cette semaine après une nouvelle séance d’interrogatoire.