Le public venu accueillir Narendra Modi au Mahatma Gandhi Institute (MGI) à Moka hier, lors de la « Civic Reception » organisée par les ministères de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation, des Infrastructures publiques, et des Arts et de la Culture, n’a pas été déçu. Le Premier ministre indien a tenu un discours entièrement en hindi, certes, mais qui a eu le mérite de souligner la personnalité humble du Premier ministre indien, salué plusieurs fois par la grande assistance. Un message empreint d’émotions au cours duquel le Premier ministre a même lancé quelques mots en kreol, avec un « mo santi mwa lakaz parmi mo bann ser e frer morisien ».
Exprimant sa reconnaissance d’avoir été l’invité d’honneur de Maurice à l’occasion du 47e anniversaire de l’Indépendance et 23e anniversaire de la République, le Premier ministre indien s’est dit heureux que le pays l’ait fait l’un des siens. Durant les 30 heures qu’il a passées à Maurice, Narendra Modi a eu l’occasion de se recueillir devenant la statue du Mahatma Gandhi devant l’institution qui porte son nom. En dépit de la pluie battante, les Mauriciens s’étaient déplacés en grand nombre pour le voir et l’écouter. Lors de son allocution, Narendra Modi a ainsi rendu hommage aux travailleurs engagés venus de l’Inde en tant que laboureurs et qui ont contribué à créer « le paradis dans lequel nous sommes aujourd’hui ».
Le discours du Premier ministre indien, consacré en grande partie à l’importance de préserver les valeurs, a été une occasion pour Narendra Modi de se référer au Mahatma Gandhi, qui a su « care for next generations to come ». Évoquant le changement climatique, il a demandé aux peuples du monde de se faire un devoir de protéger l’environnement pour pouvoir préserver leur « Motherland ». Selon lui, Maurice peut servir d’exemple à d’autres peuples. Il a également fait un parallèle avec le changement gouvernemental survenu en Inde en 2014 et celui arrivé à Maurice dans la même année. Et de souligner que l’Inde et Maurice ont de nombreux points communs.
Déclenchant l’hilarité de l’assistance avec l’importance qu’ont aujourd’hui les « selfies », le Premier ministre indien n’a pas manqué de souligner la progression de l’Inde dans l’ère digitale et plaidé pour que la connectivité digitale soit accessible aux pauvres également. Narendra Modi a été chaudement applaudi plusieurs fois par l’assistance, qui l’a salué pour son humilité et pour la grande amitié liant Maurice et l’Inde. Relations que le ministre de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation, Pravind Jugnauth, a également mises en exergue lors de son allocation.