Le député du PTr, Shakeel Mohamed, a estimé que la date de la tenue des élections générales, le 7 novembre, en plein milieu des examens de SC/HSC, a été retenue “par exprès”.

Pravind Jugnauth “a choisi ce jour parce que les jeunes, qui ont une opinion antigouvernementale, seront éloignés des réseaux sociaux et de cette liberté dont ils jouissent”, a déclaré le député rouge lors d’une réunion nocturne de son parti au no 3, lundi 7 octobre.

”Ce gouvernement veut contrôler tout ce que vous faites. C’était une stratégie de Pravind Jugnauth. 105 000 elekter pa pou ka’v vote”, a ajouté Shakeel Mohamed.

Ce dernier a encouragé les électeurs de la région à placer leur confiance en le PTr. “Cette fois, je ne souhaite pas que les votes soient divisés. Ou bizin rant dan trin ki pe rant dan gouvernman”.

Le directeur de l’hebdomadaire Sunday Times a également fait partie des orateurs à cette réunion du PTr. “Le gouvernement fait tout le contraire de ce qu’il avait promis”, a déclaré Eshan Juman.

“Zordi li trist, ils avaient dit qu’ils amendraient le Freedom of Information Act, mais les journalistes se retrouvent à la place convoqués aux Casernes”, a-t-il poursuivi.