Le leader du PTr, Navin Ramgoolam, s’est adonné à un véritable marathon dans le Nord de l’île, ce mercredi 30 octobre, se présentant dans trois circonscriptions en une soirée. Il émule ainsi son adversaire du moment, Pravind Jugnauth, habitué de ce genre d’épreuves ces derniers temps.

« Si ou pa vot 3-0 dan sak sirkonskripsion ou riske enn partaz de pouvwar ek Berenger », a déclaré Navin Ramgoolam dans la circonscription No 7, à Rivière-du-Rempart.

Le leader des rouges a invité l’électorat à ne pas « koupe-transe », car « li pou enn danze ». Navin Ramgoolam a promis à l’assistance que « je ne ferai pas de compromis. Je ne vous trahirai pas. »

Au No 6 (Grand-Baie/Poudre D’or), le leader du PTr a invité la foule « à ne pas voter pour un vaish, un telegu, un rajput, un créol, un chinois ou un musulman” mais “votez pour un Mauricien ».

Navin Ramgoolam a estimé que « si par malheur l’Alliance Morisien revient au pouvoir, cela portera atteinte à la liberté des Mauriciens ».

Dans la circonscription No 5 (Triolet/Pamplemousses), le leader des rouges a considéré que « Triolet ki finn kre premye PM, zot in beni mwa pa 3, 4 me 5 fwa ».

« Je vous ai envoyé trois candidats pour me représenter dans la circonscription », a-t-il affirmé. De renchérir que « mo swete ki sa trwa kandida-la eli isi ». Navin Ramgoolam s’est également comparé à un « libérateur ».