Le Premier ministre, Navin Ramgoolam, qui est rentré hier après-midi d’une visite officielle au Botswana, s’est entretenu à la mi-journée en tête-à-tête avec le Père Jocelyn Grégoire, président de la Fédération des Créoles de Maurice (FCM). Cette rencontre s’est déroulée au Prime Minister’s Office (PMO) à la demande du président de la FCM, avec pour principaux dossiers à l’agenda des échanges l’Equal Opportunities Acrt, la réforme électorale, la situation des éleveurs de porcs et des pêcheurs.
En effet,  La FCM s’élève fermement contre le fait que les intentions exprimées dans l’Equal Opportunities Act, pas encore traduites dans la réalité, aient été bafouées. La recente contriverse avec la nomination en deux temps des membres de la PSC en vue de corriger une importante anomalie au chapitre de la représentation des différentes catégories socioculturelles a été en toile de fonds des échanges.
Comme on le sait déjà, un des membres de la PSC a siégé en tant que tel pendant 24 heures seulement, soit un record. Il a dû démissionner pour laisser sa place à Hugues Johnson, un des membres de la galaxie des Jugnauth, suite à des protestations énergiques de l’hôtel du gouvernement. Dans ces derniers milieux, on dénonce le fait que la proposition du gouvernement en faveur d’une importante personnalité féminine, dont le profil socio-ethnique ne pose aucun problème, avait été ignorée lundi dernier par la State House au profit du favori du clan des Jugnauth.
Le présudent de la FCM a fait un véritable plaidoyer en faveur des éleveurs de porc et des pêcheurs, dont la situation a connu une dégradation.