Ils ont refusé de travailler sans équipements de protection. Des employés du port ont, ce vendredi 20 mars, réclamé ce type de matériel auprès de la direction, et ce, pour se protéger contre une éventuelle infection au coronavirus.

Cette situation a quelque peu retardé les activités portuaires ce matin. Surtout les opérations de la Cargo Handling Corporation.

« Avec le confinement qui a été annoncé tardivement hier, à ce matin, nous ne savions pas trop si nous devions nous rendre à notre poste », confie un employé.

Une source interne confirme qu’une réunion du management a eu lieu ce matin. Un nouveau plan de travail a été établi.

Les horaires des shifts ont été réduits et du matériel de protection sera mis à la disposition des employés.