Le ministère des Arts et de la Culture a procédé hier à l’ouverture d’une foire d’artisanat au Port-Louis Waterfront qui a réuni 35 exposants. L’on notait également des stands d’information sur la culture et l’histoire de Maurice. Cette manifestation se tient jusqu’à 21 heures ce soir.
Dans le cadre de la fête nationale, le ministère des Arts et de la Culture a organisé hier une foire d’artisanat au Port-Louis Waterfront. Mookhesswur Choonee, qui a procédé hier après-midi à l’ouverture, a déclaré que « la fête nationale est la plus importante de notre pays. Elle doit être célébrée dignement avec la participation de toute la population » Le ministre de tutelle a aussi salué la tenue de cette foire qui selon lui, permet à la population de consolider ses connaissances sur Maurice à travers les différents stands consacrés à la culture et l’histoire du pays. Mookhesswur Choonee a fait part de son appréciation quant à la participation des artistes.
35 exposants sont présents au Port-Louis Waterfront. Parmi, le conservatoire François Mitterrand, l’école de sculpture de Bambous, la English Speaking Union, les Archives nationales et Le Morne Heritage Trust Fund.
« Il est très important pour nous d’être là aujourd’hui car cela nous permet de montrer à la population des copies de nos plus vieux documents. Nous avons beaucoup à lui apprendre sur l’histoire de Maurice », a soutenu un représentant des Archives nationales.
Moulages, sculptures, gravures sur verre et sur bois ou encore des colliers. Ce sont autant de produits soignés et bien mauriciens que les visiteurs, qui se sont déplacés en masse à l’heure du déjeuner, ont pu admirer à cette foire. Quelques stands proposaient même la réparation de matelas. « C’est surprenant », a déclaré un touriste.
« Cette foire nous permet de nous faire connaître et de montrer nos talents. L’artisanat est quelque chose qu’il faut préserver. Nos produits demandent beaucoup de temps mais au final, ça en vaut la peine », a soutenu un jeune sculpteur.
« J’aime beaucoup ce genre d’événement, il y a de la musique et les prix sont très abordables. Le concept est bien. Ça vaut la peine de s’y arrêter. C’est une bonne initiative du ministère », a confié une passante.
Des petits spectacles d’humour, de danse, de chant, de théâtre, de slam et de sega ont débuté vers 15 h 30. Parmi les artistes qui y ont participé : Mario Armel, Alain Narainsamy, le groupe Attila et Jean Paul Olivia. Michel Legris a clôturé les animations.