Dans un message adressé au président de la République d’Afrique du Sud, Navin Ramgoolam souligne que le monde a déjà reconnu Nelson Mandela comme « une figure historique », une « icône qui restera à jamais gravée dans la mémoire comme un rare cadeau de Dieu à l’humanité ». Et d’ajouter que l’on se souviendra du rôle joué par l’ancien leader de l’ANC dans le « démantèlement de la politique détestable » de l’apartheid, pratiquée en Afrique du Sud, et pour « sa lutte pour la libération de plusieurs pays ».
Le Premier ministre a rappelé que l’initiative du Nelson Mandela d’établir une commission Justice et Vérité a inspiré la création de la Commission Vérité et Justice à Maurice « pour aider à mieux saisir notre propre histoire d’injustice et d’oppression ». Navin Ramgoolam a cité la fameuse déclaration d’Albert Einstein, qui avait affirmé que les générations à venir aurait du mal à comprendre qu’une telle personne a déjà foulé cette terre. « Le meilleur hommage que l’on pourrait rendre à Nelson Mandela serait de nous assurer que l’héritage de cet être humain exceptionnel se perpétue. » Et d’ajouter : « His leadership and moral rectitude should guide all of us in transforming the world into a place where every single human being gets the opportunity to live up to his potential. »  
« The people of Mauritius mourn with our brothers and sisters of South Africa as well as the rest of the world, the passing away of this extraordinary man. I cherish fond recollections of the meeting I had with Madiba during my State Visit to South Africa in February 1998. We also treasure his State Visit to Mauritius in September of the same year. The proximity we felt to him, during his Official Visit, moved us all and lifted our spirits », a poursuivi Navin Ramgoolam. Et de présenter pour conclure ses condoléances à l’épouse de Nelson Mandela, Mme Machel, ainsi qu’aux membres de sa famille.