Après dix années passées à Maurice au sein du « cluster » océan Indien du groupe Maersk, la plus grande société de transport maritime de conteneurs dans le monde, Ranjoy Neerohoo prendra le mois prochain la direction générale des opérations du groupe pour la région du nord-ouest de l’Afrique, un réseau couvrant sept pays. Son successeur au sein de Maersk Mauritius Ltd, qui célèbre cette année ses quinze années d’existence, est Michael Chang Bjornlund.
Ranjoy Neerohoo est le premier Mauricien à occuper un poste aussi élevé au niveau mondial dans le groupe Maersk (Maersk Line et Safmarine). Il sera basé à Dakar au Sénégal et veillera aux opérations du groupe dans sept pays : le Cap-Vert, la Gambie, la Guinée, la Guinée Bissau, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal. Âgé de 39 ans, Ranjoy Neerohoo s’est joint en 2004 à Maersk Mauritius Ltd en tant que directeur des opérations, cela après avoir passé 8 ans dans le secteur des logistiques avec une expérience dans le fret maritime et aérien. Il a occupé les fonctions de responsable des ventes et de marketing du cluster océan Indien de Maersk, qui couvre les Comores, Madagascar, Maurice et les Seychelles avant d’être promu directeur général en 2009. Ranjoy Neerohoo est également le CEO de trois sociétés offshore du groupe Maersk à Maurice.
« C’est avec une grande fierté que j’accueille mes nouvelles responsabilités dans la région nord-ouest de l’Afrique. J’estime que c’est aussi un honneur pour toute l’équipe avec laquelle j’ai travaillé dans le cluster océan Indien et qui comprend plus d’une soixantaine de professionnels. Mon rôle à Dakar restera le même mais il est entendu que c’est une région plus vaste avec un niveau de développement socio-économique différent pour chacun des sept pays concernés », a déclaré Ranjoy Neerohoo au Mauricien lors d’une réception offerte hier soir à Port-Chambly, Baie-du-Tombeau, par Maersk Mauritius Ltd pour marquer son départ et la prise en main de la direction de la société mauricienne par Michael Chang Bjornlund.
Ranjoy Neerohoo a fait état de ses appréhensions concernant ses nouvelles responsabilités mais a fait comprendre que le groupe Maersk a des valeurs bien ancrées et une culture d’entreprise très riche sur lesquelles il pourra compter pour mener à bien la tâche qui lui a été confiée. « La région nord-ouest africaine est très importante en termes de transport maritime. Comparativement au cluster océan Indien, le volume de conteneurs est trois fois plus élevé, se situant à environ 300 000 unités », a-t-il indiqué. À la question portant sur l’évolution du transport maritime dans notre région et celle du nord-ouest de l’Afrique, Ranjoy Neerohoo a observé que le commerce mondial a connu une décélération ces dernières années, la croissance à deux chiffres qu’on enregistrait dans le passé est aujourd’hui à un chiffre. S’agissant de Maurice, il soutient que la croissance du volume de conteneurs va rester stable dans une fourchette de 4 à 6 %.
« Il y a eu beaucoup de développement au niveau du trafic mais il y a encore du chemin à faire au niveau des infrastructures dont l’extension des quais, le tirant d’eau, l’équipement de manutention et la logistique en général. On attend impatiemment la concrétisation des projets de modernisation de l’infrastructure portuaire et l’amélioration de la productivité dans ce secteur », a-t-il ajouté.
Maersk Mauritius Ltd célèbre cette année ses 15 années d’existence à Maurice, une période marquée par des progrès soutenus de la société, qui sert également de siège du cluster océan Indien. Maersk Mauritius Ltd se présente comme la principale compagnie de transport maritime avec environ 37 % de part de marché. Elle offre 4 services dans l’océan Indien, reliant le cluster à toutes les autres parties du monde. Les principaux atouts de Maersk sont : son réseau mondial, sa fiabilité, sa viabilité, ses services en ligne et son service clientèle reconnu, souligne la direction de Maersk Mauritius Ltd.
Michael Chang Bjornlund, ressortissant danois, qui prend le relais à Ranjoy Neerohoo, s’est félicité des progrès enregistrés depuis 1999 par Maersk Mauritius Ltd. « Maersk Line and Safmarine are here for the long term », a-t-il déclaré devant un parterre d’invités constitué principalement d’opérateurs du secteur des services maritimes. Michael Chang Bjornlund a travaillé pendant neuf années avec AP Moller/Maersk, assumant différentes fonctions commerciales et de gestion. Il a aussi une expérience de l’informatique, des télécommunications et de l’industrie du textile. Maersk Mauritius Ltd, a-t-il poursuivi, veut poursuivre sur la voie de la croissance tout en s’affirmant comme un employeur responsable.
Notons que Maersk Line opère quelque 600 porte-conteneurs (3,4 millions d’unités) et emploie 22 000 personnes dans environ 125 pays.