Les malheurs des uns font le bonheur des autres dit l’adage. Sans doute le journaliste sportif Didier Pragassa ne réalisera jamais assez à quel point l’article de Week-End de la semaine dernière sur les quatre candidats (Deelan Sinnasamy, Nazir Bowud, Laval Ng e Vinod Persunnoo) en lice pour le poste de secrétaire général de la Mauritius Football Association a fini par servir son dessein. En effet, si dans les coulisses son nom était cité par plusieurs personnes ce n’est pas pour autant qu’il était donné comme favoris. Le soutien du président de la Mauritius Football Association (MFA), Samir Sobha, qui n’a pas caché à Week-End sa proximité avec l’ex-journaliste de l’express – a été déterminant dans ce choix. Car face aux lobbies qui sévissent depuis toujours au Château deTrianon, Didier Pragassa ne pesait pas lourd dans la balance.
Nos articles de la semaine dernière, où nous avons mis sur la table les différents lobbies qui soutiennent les candidats officiels en lice, a eu pour conséquence que le président de la MFA a fini par accepter les conditions mis en avant par Didier Pragassa pour accepter le poste de secrétaire général. Comme on a laissé comprendre à Week-End Samir Sobha ne voulait pas d’une personne issue du sérail de la MFA ni «un homme de» comme secrétaire général. Le destin de Didier Pragassa – un peu à l’image de Jérôme Valcke ,ancien journaliste sportif de Canal + qui fut recruté comme secrétaire de la FIFA par le président Sepp Blatter – a été donc toute faite. Comme nous indiquions dans notre édition de la semaine dernière la réunion de l’exécutif de la MFA sur ce dossier a bel et bien eu lieu lundi.
Les choses sont parties vite
Toutefois pour essayer de garder l’image d’un président neutre et surtout loin des lobbies, le nom de Didier Pragassa pour succéder à Sada Vuddamalay — qui part rejoindre les rangs du MPFL de Georges Chung — est venu de la bouche de Barlen Sengayen, le représentant de Chamarel FC au sein de l’exécutif de la MFA. Selon nos informations, les choses sont allées très vite à un point qu’en trois jours les discussions, qui étaient déjà entamées depuis belle lurette, les mauvaises langues disent que c’était depuis décembre, était clos pour un contrat de deux ans renouvelable.
Le président de la MFA, Samir Sobha a confirmé l’information à Week-End selon laquelle le nouveau secrétaire général prendra, effectivement, ses fonctions ce lundi. «C’est, en effet, vrai de dire que mon comité a décidé de placer sa confiance en Didier Pragassa pour occuper les fonctions de secrétaire général de la MFA. C’est un choix qui est basé sur deux points : d’abord sa connaissance du monde de football mauricien après avoir passé 18 ans comme journaliste sportif. Il a connu notre football à son meilleur niveau et aussi à son niveau le plus bas. Puis il y a le fait qu’il peut nous apporter beaucoup en terme d’impulsion nouvelle au sein d’une administration qui est souvent sous les feux des critiques en raison des laissés-aller», a-t-il expliqué.
 L’homme fort du football local ajoute au passage que le recrutement de Didier Pragassa vise aussi à donner une nouvelle image à la MFA. «Ce n’est  un secret pour personne que la MFA n’a pas une très bonne image dans la presse. Son expérience à ce niveau, j’en suis certain, nous aidera», a confié Samir Sobha à Week-End.  La coïncidence veut que le nouveau secrétaire général de la MFA a débuté sa carrière dans la presse, il y a 18 ans effectivement, au sein de la rédaction de 5 Plus, qui avait à l’époque un directeur nommé…Georges Chung avant de rejoindre celle de l’express où il a occupé principalement le desk football.