En ce début d’année, chaque hôtel revisite sa carte. Le restaurant Jacaranda du Sofitel Imperial de Flic-en-Flac a choisi de convier ses invités sur la route des épices en mêlant la passion du goût de son Chef Jacques Leduc à l’audace des saveurs. Le concept a fait mouche et jeudi soir le Chef en a profité pour revisiter chaque épice en expliquant son importance en cuisine.
Une douce odeur d’arôme, d’épices, de massala flotte au restaurant Jacaranda qui donne une vue surprenante sur la plage. Face à la mer, des cracheurs de feu sont à l’oeuvre et offrent une distraction aux touristes en vacances à l’hôtel. Le Chef Jacques Leduc a décidé de donner une âme à sa cuisine, une sorte de mélange d’épices. Le décor est recherché, un peu comme dans le Conte de Perrault Hansel et Gretel, il invite les convives à aller de table en table, histoire de faire une escale et de s’imprégner de chaque plat qui s’y trouve. Dholl puri au saumon fumé et crème acidulée, crème de vert de brèdes, gâteau piment et graine de cumin, des noms évocateurs empruntés de notre lexique culinaire local… Des pommes vertes accrochées à un arbre avec dans une petite boîte en forme de triangle des épices collées tout autour. Découverte à la fois ludique… l’anis étoilé, la vanille, comme un appel des sens, la cuisine de Leduc se veut à la fois colorée et métissée. Originaire de France, basé à Maurice depuis deux ans, Jacques Leduc dit avoir toujours eu cette idée de valoriser les produits locaux issus de notre terroir. Il note qu’il y a un métissage intéressant dans la cuisine, surtout à Maurice.
Pour le chef Leduc, la vedette reste le produit qui se trouve dans l’assiette du client. Nouveauté, délice, saveur et professionnalisme sont les mots-clés qu’il utilise pour agrémenter sa carte. « Le rôle d’un chef est d’offrir une cuisine du terroir, simple à réaliser mais très tendance de par son concept, dans l’art de préparer le plat et surtout de la manière de le présenter. » Vu sous cet angle, Jacques Leduc se dit personnellement satisfait du concept qu’il a imaginé pour le restaurant Jacaranda. « Mon idée est d’amener le client à s’intéresser aux épices qui aident dans la fusion d’un plat. » Christophe Leduc, directeur de l’hôtel Sofitel Imperial, parle, lui, d’innover et de proposer à la clientèle de découvrir d’autres facettes de l’hôtel.
« On veut surprendre les clients, leur offrir une nouvelle carte d’attraction qui leur permettra à la fois d’apprécier l’hôtel tout en profitant à fond de sa cuisine, du spa, des loisirs, etc. Récemment, on a accueilli chez nous Big Ali. On a mis en place le concept de Beach Party tous les vendredis soirs, il y a aussi le spa by night, une nouveauté qu’on trouve uniquement au Sofitel Imperial. » Patrick Dumolard, responsable de l’animation, mettra pour sa part l’accent sur les soirées d’ambiance. Et, pour donner le ton à la fête, Alain Ramanisum et Laura Beg ont été invités jeudi soir pour un tour de chant spectaculaire. Ce sont les Réunionnais présents à l’hôtel qui se sont régalés.