Une délégation de haut niveau dirigée par le président de la République, Kailash Purryag, représentera Maurice au sommet de la Francophonie, qui aura lieu à Dakar le 30 novembre. Le Premier ministre, Navin Ramgoolam, qui sera en plein coeur de la campagne électorale, ne pourra faire déplacement. Ce sommet aura un caractère spécial, car il sera marqué par l’élection du successeur d’Abdou Diouf aux fonctions de secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).
La délégation mauricienne comprendra également le vice-Premier ministre Rashid Beebeejaun, la secrétaire aux Affaires étrangères, Usha Canabady-Dwaka, Vijay Makhan, ancien secrétaire adjoint de l’Organisation de l’Unité Africaine devenue Union Africaine, Amédée Darga, qui a une grande expérience au niveau africain et Marie-France Roussety, ambassadeur mauricien auprès des Seychelles et ambassadeur itinérant mauricien en Afrique. Cette forte présence est indispensable pour apporter tout le poids de l’État mauricien à la candidature de Jean-Claude de l’Estrac, qui figure parmi les favoris pour occuper cette fonction. Un article sur le site huffingtonpost.fr, un journal électronique très connu, présente le candidat mauricien et Pierre Buyoya comme les deux candidats qui proposent d’apporter un renouveau pragmatique à l’OIF.
« Le Mauricien Jean-Claude de l’Estrac a, le premier, compris la nécessité et l’intérêt d’une campagne de contenu et non de seule communication. Il a donné le “la” et a su imposer ses thèmes et leur donner de la consistance, notamment sur la francophonie économique et la gestion de la diversité », écrit le journal. Il souligne que le Burundais Pierre Buyoya « a suivi également, mais plus tardivement, la ligne de son concurrent est-africain ». Cependant, ajoute le journal, « malgré une approche non dépourvue d’intérêt, son projet demeure victime d’un inexplicable sentiment de “placage” d’un discours construit à son attention, mais auquel ne correspond guère le passé du candidat ».
Jean-Claude de l’Estrac vient de rentrer à Maurice à la suite d’une des dernières tournées dans le cadre de sa campagne qui l’a mené au Canada et au Sénégal, entre autres.