Le Taylor Smith Boatyard, qui se positionne comme un des piliers du marché des catamarans à moteur, à voile et solaire à Maurice, a convié ses invités pour dévoiler son nouveau joyau, le Rayvin 452 DC, le premier catamaran à voile construit à Maurice certifié selon les Conformités européennes (CE). L’opérateur, Rishi Barosah, se dit « fier » de ce nouveau catamaran qui fera la part belle au tourisme haut de gamme, pouvant accueillir jusqu’à 40 personnes pour des croisières autour des îlots de Maurice.
Le Rayvin 452 DC est un catamaran à voile de 45 pieds, conçu à Maurice pour promouvoir ce secteur en  plein essor qu’est le tourisme. Après déjà six modèles lancés depuis 2011, le Taylor Smith Boatyard a révélé hier, en présence du ministre du tourisme Anil Gayan, des cadres de la Tourism Authority et des différents opérateurs, le Rayvin 452 DC, dont la particularité est d’être le premier catamaran certifié selon les critères européens. Tout le catamaran de croisière a été conçu à Maurice avec le concours d’un professionnel de la Hollande. Ce modèle offre la combinaison parfaite en termes de confort et plaisir de navigation, pouvant aussi accéder aux eaux peu profondes, grâce à son faible tirant d’eau. L’intérieur est spacieux, pouvant accueillir jusqu’à 40 personnes, avec en plus un système de caméra de surveillance, le WIFI, et un système de sonorisation incorporé. Deux cabines d’une hauteur moyenne de 2 mètres sont disponibles, avec un lit double et une salle de bains. Dans le catamaran, on y trouve aussi au centre, une table de buffet et plus loin, un coin grill.
Colin Taylor, CEO du groupe Taylor Smith, n’a pas manqué de faire les éloges de ce catamaran de croisière haut de gamme. « Ce catamaran construit aux conformités européennes sera définitivement une valeur ajoutée pour tous les acteurs de l’activité catamarans de plaisance qui souhaitent se professionnaliser en garantissant des prestations de qualité aux normes européennes. Cette réalisation est le fruit d’une longue et étroite collaboration avec la Tourism Authority, qui nous a accompagnés tout au long du processus de construction et de certification; ceci dans le but de répondre aux ambitions de l’industrie touristique qui souhaite se professionnaliser de manière transversale, y compris au niveau des activités de loisirs en mer ».
Le ministre du Tourisme, Anil Gayan, a quant à lui rappelé la vision de promouvoir Maurice comme une destination haut de gamme à l’étranger. « Il est  important à Maurice d’avoir non seulement  l’expertise de pouvoir construire des bateaux, mais aussi de les construire aux normes européennes. Nous sommes un pays à vocation touristique et nous avons l’intention de maintenir le cap du tourisme haut de gamme et nous sommes confiants que nous avons tout le potentiel pour le réaliser. Ce catamaran, un produit haut de gamme pour le tourisme, en est un exemple. L’industrie du tourisme crée de l’emploi, crée la richesse, et la multiplie ». Le ministre du tourisme a toutefois fait un appel à la population « à s’engager pour le maintien de l’ordre et de la sécurité dans le pays » après des récents événements où des touristes ont été agressés « car cela a terni l’image du pays ».