Le rapport du directeur de l’Audit pour l’année 2012 est étudié en profondeur par le ministère des Finances et du Développement économique, a indiqué le VPM et ministre des Finances,  dans un communiqué diffusé ce matin.
Le ministre des Finances soutient qu’il y a eu une amélioration dans la gestion des finances tenant en compte la réduction du nombre de problèmes identifiés par le Directeur de l’Audit. Ainsi le nombre de “reference sheets” est passé de 75 en 2010 à 67 en 2011 et à 54 en 2012. Le nombre de ministères qui ont été critiqués est passé de 19 à 12, constate-t-il.
Il a expliqué qu’une série d’actions positives ont été prises. L’Office of Public Sector Governance sous l’égide du bureau du Premier ministre a déjà été mandaté pour faire un suivi des projets qui ont fait l’objet de critiques dans différents ministères. De plus le bureau de l’Audit a dans le cadre du dernier exercice budgétaire obtenu des ressources pour recruter un personnel supplémentaire incluant 10 nouveaux Senior Auditors et quatre Chief Examiners of Accounts.
Le PAC, dit le VPM, a été consolidé pour la première fois de son histoire. Le ministère des Finances et le NAO donnent à ce comité parlementaire le soutien nécessaire pour lui permettre de mener à bien son travail. De plus, le ministère des Finances a approché l’UNDP pour aider le PAC à avoir une meilleure vue des ministères et des départements ministériels.
Le ministre des Finances souligne qu’indépendamment des améliorations apportées, il est nécessaire de traiter les problèmes qui découlent principalement du manque d’engagements de certains officiers pour gérer les fonds publics en ligne avec la politique des ministères. Ces officiers seront identifiés et des mesures disciplinaires seront prises. « In that respect, the Performance Management system being implemented in the Public sector will also take into account the judicious use of public funds as one of the key performance indicator », a dit Xavier Luc Duval.
Le ministre des Finances relève les faiblesses soulignées par le directeur de l’Audit au niveau des exercices d’appels d’offres et de la gestion des projets. Des mesures ont été prises pour améliorer la situation. « Government will take further action in that respect and will study ways of improving project management to obtain best value for money in respect of public funds ».
Xavier Luc Duval a finalement fait remarquer que le directeur de l’Audit critique le « poor deptor’s management and revenue collection », qui donnent lieu à des arrérages considérables. « Government will set key performance indicators for departments to address these repetitive issues within a specified period of time. Government will also give consideration to the need for a performance bonus system linked to reduction of wastage and efficiency in revenue management ».