PricewaterhouseCoopers (PwC), firme d’audit et de services-conseils de réputation internationale, a enregistré, pour l’exercice financier se terminant au 30 juin 2014, des revenus globaux de l’ordre de USD 34 milliards, soit une progression de 6% par rapport à la précédente année financière. André Bonieux, Country Senior Partner de PwC Mauritius, dit sa satisfaction de la performance du cabinet local dans un environnement sans cesse changeant.
Selon le dernier rapport annuel, PwC a réalisé en 2013-14 une croissance notable de ses revenus dans toutes les sphères d’activités et dans toutes les régions géographiques. Dans la région Moyen-Orient/Afrique, les revenus ont ainsi grimpé de 16%, reflétant les investissements soutenus et la hausse de la demande pour les services de la firme par des pays en développement rapide. En Amérique latine, une progression de 13% a aussi été notée grâce, en particulier grâce à la bonne tenue du marché brésilien, en dépit de conditions difficiles. En Amérique du Nord, PwC a affiché une croissance de 7%, alors que l’Europe de l’Ouest et l’Europe Centrale/de l’Est ont enregistré des taux de 4% et 3% respectivement, malgré les conditions économiques déprimantes.
Le président de PricewaterhouseCoopers International Ltd, Dennis Nally, se réjouit des résultats d’ensemble de la firme, faisant ressortir que cette « strong performance » a été réalisée « despite economic challenges in some countries, increased regulation and stiff competition in all our markets ».
André Bonieux, dirigeant de PwC Mauritius, soutient, dans un communiqué de presse, que faire des affaires à Maurice et avec le reste du monde devient de plus en plus complexe. L’environnement des affaires ne cesse de changer. Il indique que la firme mauricienne continue de mettre l’accent sur la formation de ses cadres et annonce le recrutement de deux nouveaux partenaires, portant le nombre total à 11.
« Although our Assurance line of service remains our largest contributor to revenue, both our Advisory and Tax practices have also done very well. We’re continuing to gear up for growth, investing in areas of our business and adding capacity where we can see demand is strong », ajoute André Bonieux.
La direction internationale de PwC fait ressortir que l’importance des marchés africains et du Moyen Orient s’accentuera au fil des années. La firme continuera à investir dans ses marchés et à développer de manière significative ses opérations dans ces deux régions au cours des cinq prochaines années. Notons que le réseau de PwC s’étend à 157 pays et qu’il emploie environ 195 000 personnes. Le cabinet à Maurice compte un peu plus de 200 professionnels.