Initialement prévue au Koweït pour le début de décembre, la grande finale internationale aura finalement lieu un peu plus tôt que prévu, soit le vendredi 20 novembre prochain dans le parking du Meydan Hotel à Dubaï suite à des considérations de sécurité. Le champion mauricien qui avait remporté le Red Bull Car Park Drift (Mauritius) le 12 septembre dernier, aura à coeur de faire mieux qu’en 2014 après avoir eu quelques soucis techniques avec son bolide.
Il s’entraîne activement en vue de réaliser une bonne performance à la finale internationale 2015, où il aura cependant à faire face à des concurrents qui viennent des Emirats Arabes Unis, du Qatar, d’Oman, du Koweït, du Liban, de la Jordanie, d’Egypte et de la Tunisie et qui sont beaucoup plus expérimentés et qui disposent de moyens techniques et financiers beaucoup plus grands. Ces derniers seront jugés sur plusieurs critères dans la grande finale.
Cela étant dit, les pilotes devront négocier à tour de rôle, en dérapages contrôlés et en faisant le maximum de bruit et de fumée, un parcours sinueux parsemé d’obstacles. Chaque pilote devra faire preuve d’une excellente maîtrise technique dans le pilotage, montrer la précision des trajectoires dans les virages sans oublier le cachet spectaculaire des drifts dans les parties techniques.
Pour rappel, Emmanuel d’Hotman âgé de 33 ans, avait remporté l’épreuve de sélection mauricienne en septembre dernier, pour la deuxième fois après sa victoire en 2014, grâce à sa très bonne maîtrise des trajectoires et son sens du spectacle au volant de sa voiture. À noter également que Maurice fait partie des premiers pays de la région d’Afrique australe/océan Indien à être intégré au calendrier du Red Bull Car Park Series 2014. L’initiative de Red Bull en faisant entrer l’île Maurice dans le club select des pays participants au Red Bull Car Park Drift Series, a permis de faire connaître cette discipline et ce spectacle, dans un cadre structuré, organisé et sécurisé.