Rayhan Alladeen est dans son jardin sur le circuit de La Nicolière, serait-on tenté de dire. En effet, après sa victoire sur ce même circuit en juin dernier, Rayhan Alladeen a remis ça dimanche dernier aux côtés de son co-pilote Mohammad Bhoyroo sur Mitsubishi Evolution 6. Cet équipage s’est imposé au scratch avec un cumul de 9.56 devant la paire Jean-Luc Desjardins-Gilbert Laverdure (10.33) sur Mitsubishi Evolution 3 et Ugo Mahon-Cédric Forget (10.50) sur Proton Satria. Tout comme le Réunionnais Malik Unia qui avait survolé les six spéciales de la Pipe précédemment, Rayhan Alladeen s’est lui imposé sur les cinq spéciales au programme.
Troisième à La Pipe, lors de la troisième épreuve du Challenge Motor Racing Events, Rayhan Alladeen s’est racheté de la plus belle manière qui soit à l’issue de la quatrième épreuve de ce championnat, courue dimanche dernier sur le circuit de La Nicolière. Une épreuve remportée de main de maître pour  ce pilote dans la mesure où il n’a rien laissé à ses adversaires en remportant toutes les spéciales au programme de cette journée. Après avoir entamé la première montée dans le temps de 2.00, question de s’échauffer, la paire Alladeen-Bhoyroo a ensuite fait preuve d’une extrême régularité en bouclant les quatre autres montées dans le temps de 1.59.
Il convient de souligner que cet équipage a fait preuve de beaucoup de dextérité sur un circuit réputé pour être très techniques. Du reste, sur les 20 inscrits, seuls six équipages ont pu boucler les cinq spéciales ! C’est dire la difficulté des autres qui ont été tous forcés à l’abandon. A la deuxième place de ce circuit de La Nicolière, on retrouve la paire Desjardins-Laverdure qui a réalisé un chrono de 10.33 (2.08, 2.07, 2.05, 2.05 et 2.08), alors que le tandem  Mahon-Forget a terminé à la troisième place avec un cumul de 10.50 (2.10, 2.11, 2.09, 2.10 et 2.10). A l’issue de cette troisième place, ce dernier équipage a remporté le groupe F.
Soulignons que la dernière épreuve de la saison 2012 est prévue pour le dimanche 2 décembre. A noter aussi que le public présent, dimanche dernier à La Nicolière, a eu l’occasion d’admirer la Ferrari 612 Scaglietti de Rajesh Ramdenee, laquelle a roulé en tant que voiture d’ouverture.