Les technologies embarquées apportent incontestablement un supplément d’âme à la voiture. Phares au xénon, béquet rétractable,…, de quoi faire jalouser le voisin de parking. Ce qui nous tenterait à croire que les grandes évolutions ne sont qu’esthétiques. Intéressons-nous à la technologie au service de la sécurité.
Proposé par de nombreux constructeurs depuis un moment déjà, le régulateur de vitesse semble être une quasi-banalité. Mais attendez ! Mieux qu’un simple régulateur de vitesse, l’ACC (adaptative Cruise control) permet d’adapter automatiquement l’allure et les distances de sécurité avec le véhicule qui précède, cela grâce à un radar. Une fois la vitesse programmée, le véhicule accélère et freine tout seul jusqu’à l’arrêt complet si nécessaire. On peut ainsi faire des tours de périphérique sans toucher aux pédales. À découvrir sur les Volkswagen Passat CC, Ford Focus, Honda Accord et autres Audi, Mercedes et BMW.
Garder la distance n’est pas tout. Situation extrême : il est trop tard, le crash est imminent. Pas de panique. Si vous disposez du système « Pre-Safe » de Mercedes ou « Front Scan » chez Volkswagen, la voiture vous prépare au pire en toute sérénité. Après vous avoir prévenu du danger par un signal sonore, et lorsque le choc est jugé inévitable, le système tend les ceintures de sécurité, remonte les vitres et pré-active les airbags pour limiter les dégâts. Si le drame est évité, tout revient à la normale comme si de rien n’était.
Bientôt disponible
Et il y a encore de la technologie dans le four. Chez les Nippons, le manufacturier Nissan vient d’annoncer qu’il équiperait, d’ici deux ans, ses voitures d’un système de suppression de l’accélération en cas d’urgence. Se tromper de pédale ne sera bientôt plus dangereux ! En cas de détection d’un obstacle ou d’une situation dangereuse, l’« Accélération Suppression Technology » bloquera l’accélération du véhicule et ce, même si l’automobiliste a le pied sur la pédale d’accélérateur. Cette technologie devrait éviter une partie des 7 000 accidents dus à l’erreur de coordination des pieds. Pour l’instant le constructeur japonais n’a pas précisé quels modèles adopteraient le système.
Le Japon semble également être le pays où les ingénieurs se lèvent le plus tôt. Zoom sur Honda cette fois. En 2008, la marque au grand H déposait un brevet pour un système d’auto-évitement d’obstacles. Des capteurs détectent le danger imminent et l’ordinateur de bord retravaille une trajectoire sans danger. Et pilote automatique pour la manoeuvre d’évitement.