Depuis hier, les usagers de la route qui désirent se rendre ou traverser dans la capitale,  composent avec congestion routière. La fermeture de deux voies, soit les Fast Lanes de la Nationale allant et quittant Port-Louis sur 300 mètres à hauteur de la gare Victoria en vue des travaux de la construction de l’autopont de Deschartes et Decaën, ont occasionné un embouteillage et des ralentissements bien plus marqués que d’habitude. Avant même la fermeture des deux voies de l’extrême droite dans les deux sens au niveau de l’échangeur du Caudan, les rues de déviations, elles, étaient très bouchonnées.

 

Ils ont dû prendre leur mal en patience. Les automobilistes en provenance de Cassis et du Caudan se dirigeant vers le nord hier ont eu un aperçu de ce que sera leur quotidien désormais. En effet, ceux allant vers le nord ont eu à emprunter la rue Maupin, au tournant, après le temple sis au rond-point du Caudan, pour se diriger vers la rue Souillac, avant de regagner la rue John Kennedy et la Place d’Armes. Les véhicules y avançaient au compte-gouttes. L’équipe déployée pour l’installation des cônes et des “markings” était visible depuis tôt dans la matinée.Ceux en provenance des Plaines-Wilhems, eux, ont pu noter une circulation plus dense dès hier, soit avant même la fermeture des voies. L’après-midi est du même accabit. On peut dorénavant s’attendre à ce que cela soit le lot quotidien des automobilistes transitant par Port-Louis ou convergeant par la capitale.« L’objectif de la construction de cet autopont sera de résoudre le problème de congestion à la Place d’Armes, voie par laquelle passent tous ceux souhaitant entrer dans le centre-ville. L’autopont permettra aux automobilistes venant du sud d’entrer dans la capitale en évitant cette place », explique Anil Puchooa, Divisional manager à la Road Development Authority (RDA). « Grâce à ce projet, nous diminuerons une partie du trafic entrant à Port-Louis, que nous estimons à 50% », indique-t-il. Les travaux ont commencé hier avec la fouille des fondations pour la construction des colonnes sur une partie de l’autoroute M1. Cela entraînera la fermeture des “fast-lanes” dans les deux sens à partir de 150 m avant la route Deschartes, près de la gare Victoria, à l’échangeur du Caudan, soit sur une distance de 300 m.Le chef inspecteur Ashok Mattar concède que la police s’attend à une répercussion du trafic avec la fermeture des deux voies sur l’autoroute M1. Il lance ainsi un appel à la patience des automobilistes.

 

Il indique : « Le rond-point du Caudan (sous l’actuel autopont), près du kovil, sera fermé à la circulation pendant toute la durée des travaux. Ainsi, les automobilistes sortant de Cassis/Caudan pour aller vers le nord ont deux alternatives : soit ils empruntent la route Maupin-la rue Souillac-Lord Kitchner pour regagner la Place d’Armes, soit le chemin à côté de la pagode Kwan-Tee pour gagner l’autoroute directement. » L’actuel autopont au-dessus du rond-point du Caudan sera normalement opérationnel pour les automobilistes entrant à Port-Louis ou ceux regagnant le nord. Le haut-gradé a aussi avancé que les Casernes centrales « inn travay tou bann plan deviasion posib, me nou pou gagn bann ralantisman plis ki dabitud, avek bann tan dare plis prolonze ». Le CI Mattar a également fait ressortir qu’à partir de lundi prochain, du fait des pèlerins pour la fête Maha Shivaratree, la rue Lord Kitchner sera fermée à la circulation 45 à 60 minutes le soir afin de permettre aux dévots de passer.Les déviations sont comme suit :– Les automobilistes de la région de Caudan/Cassis sont informés que le “slip road” qui rejoint la “carraige way” sur l’autoroute M1 au Caudan sera ouvert à la circulation de lundi à vendredi, et ce de 15h à 18h.– Le trafic venant de Caudan/Cassis allant vers le nord sera dévié à partir du rond-point du Caudan sur les rues Maupin-Souillac-John Kennedy-Place d’Armes pour regagner l’autoroute M1.– L’autre option est que le trafic venant de Caudan/ Cassis peut regagner les rues Kwan Tee-Reserves (près de l’école primaire Renganaden Seeneevassen) pour regagner l’autoroute M1 rue Cassis, où ils se dirigeront vers la Place d’Armes.– Le trafic venant du sud sera dévié sur les deux voies de l’autoroute sur une distance de 300 m, juste à la sortie des autobus Express à la gare Victoria. La voie de l’extrême droite ne sera pas accessible.Ce matin  sera l’occasion du deuxième test d’autant qu’il est fort probable qu’hier les automobilistes ont dû anticiper les bouchons. Une chose est sûre, il faudra vraiment faire preuve de patience et éviter à tout prix les carambolages qui eux décupleront la problématique.